Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Édouard Philippe prêt à faire face à Emmanuel Macron ? Son plan bien ficelé pour la présidentielle 2022

Publié par Lucie B le 24 Mar 2021 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis qu’il a quitté Matignon, le 3 juillet dernier, l’ancien Premier ministre est souvent présenté comme un potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2022. Et d’après certains hommes politiques, Édouard Philippe a un plan.

Édouard-Philippe

À lire aussi : Emmanuel Macron et Edouard Philippe : leur diner secret dévoilé

Un maire du Havre influent et scruté

C’est l’un des maires de France les plus influents sur le plan politique. Édouard Philippe en quittant Matignon, ne s’est jamais totalement retiré de la vie politique, en reprenant son fauteuil de maire du Havre. Candidat à la présidentielle de 2022 ? L’homme politique n’a jamais donné une réponse claire à ce sujet.

De quoi faire courir toutes sortes de rumeurs sur son compte, notamment celle de le présenter comme un adversaire d’Emmanuel Macron, actuel président de la République. Il faut dire qu’Édouard Philippe n’hésite pas à se montrer critique envers la politique de son successeur, Jean Castex, comme sur Youtube, vendredi 19 mars.

Édouard Philippe critique mais également opportuniste

Suite à l’annonce par Jean Castex, jeudi 18 mars, que les Hauts de-France sont confinés, le maire du Havre a fait part de son incompréhension. « Ces mesures ne sont pas, je crois, justifiées par l’état actuel de la situation sanitaire. Au Havre, aujourd’hui le vendredi 19 mars, le taux d’incidence du Covid-19 est de 188 cas pour 100 000 habitants, c’est-à-dire moins que la limite des 250 cas qui constitue le seuil d’alerte maximale » .

Cette critique de l’ancien Premier ministre fait réagir, notamment à l’approche de la présidentielle de 2022. Un parlementaire confit ainsi au Figaro : « Édouard Philippe se prépare à toutes les fins utiles s’il y avait un accident de parcours et qu’Emmanuel Macron se retrouvait dans l’impossibilité de se représenter » . Un ministre partage cette vision. « Il a montré qu’il avait le potentiel pour être président de la République. Donc, si Emmanuel Macron s’effondre, il peut être un recours » .

À lire aussi : Edouard Philippe sur le point d’annoncer sa candidature à la présidentielle ? L’ancien Premier ministre s’exprime

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0