Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Mais vous, vous vivez avec 800 euros par mois ? » : Elisabeth Borne prise à partie dans un pôle emploi

Publié par Brandon Clouchoux le 28 Sep 2021 à 16:39

Ce lundi 27 septembre 2021, la ministre du Travail, Elisabeth Borne s’est rendu à l’agence Pôle emploi de Vitry-sur-Seine, pour rencontrer des demandeurs d’emploi. Elle souhaite présenter son plan d’investissement, annoncé dernièrement, par le gouvernement.

Elisabeth Borne présente son plan pour le chômage de longue durée

Lors de son déplacement à l’agence Pôle emploi de Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, ce lundi 27 septembre après-midi, Elisabeth Borne en a profité pour présenter son plan d’investissement, annoncé récemment par le Premier ministre. Il concerne les demandeurs d’emploi longue durée, ce qui sous-entend un chômage au-delà de deux ans.

Selon Jean Castex, plus d’un milliard d’euros supplémentaires sera débloqué cette année et l’année prochaine. Cela permettrait de soutenir la formation des chômeurs longue durée et des personnes travaillant dans des secteurs en difficulté. Des formations à des filières d’avenir ou à celles demandées seront mises en place.

La ministre du Travail a donc rencontré des demandeurs d’emplois, comme cette habitante de Vitry, qui vient de dénicher un travail dans les assurances sans l’assistance de Pôle emploi : « Les sous-emplois, j’en ai trouvé, AVS [Auxiliaires de Vie Scolaire], Atsem [agent territorial spécialisé des écoles maternelles], etc. Je pourrais même être femme de ménage demain ! » , a-t-elle déclaré.

>>> À lire aussi : Peut-on vraiment mieux gagner sa vie au chômage qu’en travaillant ?

« Mais vous, vous vivez avec 800 euros par mois ? »

Au moment de son échange avec l’habitante de Vitry, Elisabeth Borne répond : « Je ne sais pas si on peut parler de sous-emploi puisqu’il y a tout de même des gens dont c’est le métier » . Une réponse qui n’a pas été forcément au goût de la femme, qui souhaite rétorquer.

« Mais vous, vous vivez avec 800 euros par mois ? Bien sûr que ce n’est pas un sous-emploi, je considère ces personnes-là pour avoir travaillé avec elles mais pas le salaire qu’on leur donne » , affirme-t-elle, avec agacement, avant d’ajouter : « L’aide à la personne, l’aide à domicile etc. On a vu pendant la pandémie qu’on en avait besoin et on ne leur donne pas le salaire adéquat » .

Un autre habitant profite de cette conversation, pour apporter sa pierre à l’édifice : « J’ai fait beaucoup de recherches sur le site internet ‘Indeed’ et je n’ai souvent pas de réponse. Il y a l’âge et puis il y a les gens qui ne répondent pas » , annonce-t-il, désespéré.

Néanmoins, le plan du gouvernement prévoit un parcours de remobilisation d’ici la fin 2022, avec un diagnostic individuel et une mise en situation en entreprise.

>>> À lire aussi : Chômage partiel : elle perçoit 215.000 euros d’aide sans aucun salarié et se fait PLAISIR !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.