Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Peut-on vraiment mieux gagner sa vie au chômage qu’en travaillant ?

Publié par Justine le 23 Juil 2021 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors de son allocution du 12 juillet dernier, Emmanuel Macron a longuement évoqué le Covid-19, mais également la réforme des retraites et l’assurance-chômage. Lors de ce dernier point, le Président a affirmé que les personnes au chômage gagnent mieux leur vie que les salariés. Est-ce vrai ?

Emmanuel Macron en guerre contre les chômeurs

©France2

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron comparé à Adolf Hitler sur des affichages publicitaires à Toulon

Emmanuel Macron en guerre contre les chômeurs

Particulièrement commentée, l’allocution d’Emmanuel Macron du 12 juillet dernier livrait énormément d’informations. Choqués par l’extension du pass sanitaire, les Français n’ont pas prêté attention aux propos qui ont suivi. Ainsi, concernant la réforme de l’assurance-chômage, le Président a affirmé qu’ « En France, on doit toujours bien mieux gagner sa vie en travaillant qu’en restant chez soi, ce qui n’est actuellement pas toujours le cas ».

D’après la statistique publiée par Pôle Emploi en 2019, 1 demandeur d’emploi sur 5 reçoit une indemnisation chômage plus élevé que le salaire mensuel perçu antérieurement. Toutefois, des spécialistes de l’assurance-chômage réfutent cette affirmation avec véhémence.

>>> À lire aussi : Gaz, congé paternité, chômage partiel : Ces changements au 1er juillet peuvent vous concerner

Emmanuel Macron mal informé

France Info s’est penché sur la question et reprend les propos du chercheur au CNRS, Mathieu Grégoire sur Twitter : « Un jour de salaire est toujours supérieur à un jour d’indemnité chômage (…) TOUJOURS ! C’est inscrit noir sur blanc dans la loi ». En effet, l’article L5422-3 du Code du travail précise que l’indemnisation « ne peut excéder le montant net de la rémunération antérieurement perçue ».

La veille de l’allocution d’Emmanuel Macron, Bruno Le Maire avait défini 2 types de sociétés : une « qui incite au travail et qui permet de vivre dignement du travail » et une autre « dans laquelle on dit aux gens ‘Vous savez, si vous restez chez vous, vous vivrez aussi bien' ». Toutefois, les spécialistes précisent que les chômeurs ne sont pas réfractaires à l’idée de travailler, mais ne trouvent simplement pas d’emploi. Malgré cette mise au point, cette réforme va-t-elle tout de même voir le jour ?

>>> À lire aussi : L’incroyable histoire de ce jeune pilote d’avion au chômage à cause du Covid a ému tout le monde !

0