Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Rentrée scolaire : la date va changer

Publié par Romane TARDY le 24 Août 2023 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis plusieurs semaines, la durée des vacances scolaires fait débat. Emmanuel Macron a alors de nouveau pris la parole à ce sujet en évoquant la date de la rentrée.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Rentrée scolaire : mauvaise nouvelle pour les familles

Les vacances estivales bientôt raccourcies ?

La suite après cette vidéo

L’Éducation est l’un des nouveaux chantiers prioritaires pour Emmanuel Macron. Un des sujets majeurs tourne autour de l’organisation de l’année scolaire et donc de la durée des vacances. Le président avait en effet attesté que celles estivales pouvaient représenter une coupure trop longue.

La suite après cette publicité

Le président a accordé ce mercredi une interview au Point, lors de laquelle il est revenu sur le sujet. Il a notamment évoqué la rentrée des classes qui approche à grands pas.

Si pour 2023, c’est trop tard, le président s’est dit favorable à une avancée de la date de la reprise des cours. Toutefois, il viserait dans un premier temps les élèves en difficulté.

macron rentrée
La suite après cette publicité

À lire aussi : Allocation de rentrée : qui sont les bénéficiaires ?

Une rentrée anticipée envisagée

Le chef de l’État a évoqué la date du 20 août pour les jeunes « qui en ont besoin » et qui pourraient ainsi « faire du rattrapage » . Emmanuel Macron a expliqué que les élèves seraient préalablement « évalués » pour savoir s’ils devraient participer à cette rentrée anticipée.

La suite après cette publicité

Alors qu’un débat se pose actuellement sur les journées de travail trop longues en temps de canicule, à l’école, Emmanuel Macron estime aussi que les journées sont « trop chargées » mais qu’en parallèle il y a « trop de vacances » .

Ces vacances estivales trop longues seraient aussi dues à des examens qui surviennent trop « tôt dans l’année » . En effet, en mars 2023, des épreuves du baccalauréat avaient déjà eu lieu. « Nous devons reconquérir le mois de juin pour les élèves qui ne passent pas d’épreuves en fin d’année » , a-t-il ajouté.

Des ajustements du programme scolaire

La suite après cette publicité

Emmanuel Macron a aussi évoqué le programme scolaire. Pour le président, deux matières sont à renforcer : l’histoire et l’éducation civique.

Il a ainsi détaillé : « L’histoire doit être enseignée chronologiquement et l’instruction civique, devenir une matière essentielle. Chaque semaine, un grand texte fondamental sur nos valeurs sera lu dans chaque classe puis débattu » .

Des annonces d’ajustements pourraient alors tomber dans les prochains jours par la voix du nouveau ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, dont le parcours scolaire avait fait polémique.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Rentrée 2023 : la très inquiétante nouvelle qui vient de tomber

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.