Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Je n’ai aucune raison de voter pour vous » : Emmanuel Macron pris à partie par un enseignant (vidéo)

Publié par Mia le 15 Avr 2022 à 12:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 14 avril 2022, le président de la République et candidat à la présidentielle était en déplacement au Havre. Durant cette escale, Emmanuel Macron a été confronté à la question de l’éducation dans son quinquennat passé. Un enseignant de la ville a mené un échange musclé avec le chef de l’État. Il dénonçait, entre autres, les différents soucis liés à l’Éducation nationale. Selon le professeur, Emmanuel Macron n’aurait « rien fait pour l’éducation » en 5 ans. Voici sa déclaration en vidéo, mais aussi la réponse du principal intéressé.

Un professeur en colère prend à partie le président sur les problèmes de l’Éducation nationale

Ce jeudi, Emmanuel Macron a été confronté à la question de l’éducation au sein de son gouvernement. Et plus précisément, sur la place qu’il lui a donnée depuis 2017. Un enseignant du Havre, très mécontent, ne s’est pas gêné pour le mettre face à ses responsabilités. Le professeur en colère a dénoncé le manque sérieux de projets d’Emmanuel Macron pour l’école.

« Quel est votre projet pour l’école ? Je suis professeur d’histoire-géo, j’enseigne tous les jours la République dans les quartiers difficiles du Havre. Et je sais qui est en face de moi, le fascisme, d’accord, les gens qui sont héritiers du pétainisme. Et là, concrètement, je suis quelqu’un qui enseigne la République, et je n’ai aucune raison de voter pour vous. C’est un gros problème, je ne sais pas si vous vous en rendez compte, c’est un énorme problème » , a-t-il ainsi déclaré à l’intention du président.

Avec le second tour qui approche, la communauté de professeurs des écoles sont, apparemment, eux aussi perdus. Les sondages sont d’ailleurs extrêmement partagés sur le grand gagnant de cette présidentielle. Mais il n’y a pas que les enseignants qui ne savent pas pour qui voter. Nous attendons au moins le même pourcentage d’abstention qu’au premier tour. C’est-à-dire presque 30 % des électeurs.

À noter que les enseignants se plaignent depuis bien longtemps de leurs conditions de travail. Pour beaucoup, ils ne sont pas assez bien payés par rapport aux risques de leur métier. Des enseignants ont même été agressés voire tués. Des professeurs se font insulter tous les jours sur leur lieu de travail. D’ailleurs, ce n’est pas le seul fléau. Certaines études estiment que le niveau scolaire des jeunes enfants, et jusqu’au collège, a fortement baissé en 5 années.

« Vous n’avez rien fait pour l’éducation » : Emmanuel Macron répond à l’enseignant

Face à ces accusations, Emmanuel Macron a quand même tenu à répondre à l’enseignant. Selon ce dernier, l’éducation fait partie de son programme, de ses promesses. Des mesures sur l’enseignement qui, pourtant, n’ont pas une grande place dans son programme 2022. Pas plus qu’en 2017, où très peu de promesses sur l’éducation ont été tenues.

Par ailleurs, voici sa réponse envers l’enseignant mécontent : « Sur l’éducation nationale, on a réinvesti […] tous les élèves en CP et CE1, et maintenant en grande section de maternelle, en REP et REP+ on a dédoublé les classes. Les chiffres sont là. […] Vous avez une drôle d’idée du débat citoyen. […] Sur l’inclusion, on a réembauché des accompagnants, des AESH. Sous ce quinquennat, il y a 100.000 élèves en situation de handicap, de plus, qui sont scolarisés. Si vous êtes enseignants, intéressez-vous aux faits » , a déclaré Emmanuel Macron sur l’éducation.

Néanmoins, ses propos n’auront pas eu l’effet escompté. Le professeur a simplement répondu au candidat ceci, exaspéré : « Quelqu’un qui ne fait pas campagne pendant les deux mois et qui est là juste parce que Madame Le Pen en face fait campagne, la démocratie » .

Voici ce qu’en pensent les internautes, au sujet de l’éducation sous Emmanuel Macron.

0