Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« C’est criminel » : Eric Zemmour s’en prend violemment aux élèves transgenres (vidéo)

Publié par Brandon Clouchoux le 07 Oct 2021 à 15:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment invité sur la chaîne de CNews, le polémiste considère que le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer avait un comportement « indigne et honteux » en acceptant les élèves transgenres à l’école. Découvrez ses propos dans la vidéo ci-dessous.

;

Eric Zemmour blâme les élèves transgenres

Son récit est très clair : Eric Zemmour s’oppose de nouveau au changement de sexe chez les jeunes. Ce mercredi 6 octobre, le polémiste était invité dans l’émission Punchline sur la chaîne de CNews : une occasion pour le potentiel candidat à l’élection présidentielle de donner son point de vue sur la nouvelle circulaire de l’Education nationale, au sujet d’un meilleur accueil des élèves transgenres.

Selon l’éditorialiste, il ne s’agit que de « fumeuses théories du genre » , comparable pour lui, à une « tendance« . « Cette circulaire est une abomination et montre le double discours de Jean-Michel Blanquer » , déclare Eric Zemmour face à Laurence Ferrari, qui anime l’émission. D’après le polémiste, Jean-Michel Blanquer ordonnerait aux professeurs de « se soumettre à cette nouvelle idéologie » , en prenant en considération « le nouveau prénom » des élèves transgenres. Selon lui, l’acte de « complaisance » du ministre de l’Education nationale serait une façon de « céder à la propagande » LGBT. Un comportement qu’il juge « honteux et indigne » , et assimile à de la « criminalité » .

>>> À lire aussi : Eric Zemmour : Sa déclaration choc sur l’immigration fait polémique (vidéo)

L’éditorialiste argumente davantage sa théorie : « Tous les enfants ressentent un profond mal être avant et pendant leur puberté. Il faut se faire à son corps, à sa sexualité, à son sexe. Tous les enfants sont comme ça » . D’après son explication, la solution la plus favorable face à cette recherche d’identité serait de leur dire que ce sentiment « passera » .

Il est bon « d’arrêter de se soumettre aux injonctions abominables des militants LGBT » qui « n’ont rien à faire à l’école » , affirme-t-il.

>>> À lire aussi : Eric Zemmour au second tour face à Emmanuel Macron : Ce sondage choc qui change totalement la donne