Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Poutine sur le point de vriller après la visite de Macron en Ukraine ?

Publié par Mia le 17 Juin 2022 à 11:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En marge de l’affaire Jean-Michel Trogneux, qui touche sa femme Brigitte, Emmanuel Macron a décidé de faire un geste diplomatique pour l’Ukraine. Envahi par la Russie, le pays l’a donc accueilli dans ses frontières, à Kiev. Un déplacement symbolique qui pourrait d’ailleurs avoir de terribles conséquences : cela va-t-il avoir une répercussion sur la relation entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ? Le président russe pourrait très bien prendre cela comme un affront et engager une attaque vers la France.

macron poutine visite

Visite en Ukraine : un symbole plus qu’un affront à la Russie

Emmanuel Macron demeure cordial avec Vladimir Poutine. Néanmoins, il ne cautionne absolument pas ses actes contre l’Ukraine. C’est pourquoi le président a décidé de rendre une visite symbolique à Volodymyr Zelensky. Il s’est donc déplacé accompagné de Mario Draghi et Olaf Scholz à Kiev, pour cette occasion. Une visite dangereuse, mais nécessaire pour la paix. Cela peut-il brouiller les relations diplomatiques entre la France et la Russie ? Connaissant Poutine, il pourrait très bien partir au quart de tour en apprenant cela.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Selon Carole Grimaud Potter, chargée de cours en géopolitique de la Russie, dans La Dépêche du Midi, « il y a déjà eu de nombreuses visites à Kiev. Que ce soit des chefs d’États ou des personnalités européennes. Je dirais que la visite d’Emmanuel Macron s’inscrit simplement dans une poursuite diplomatique des contacts avec Kiev. Ainsi, je ne vois pas la Russie faire de commentaire particulier par rapport à ça. De toute façon, la France soutient l’Ukraine, économiquement, financièrement ou militairement et le Kremlin le sait déjà. […] C’est plus un voyage de soutien et de renouvellement, de soutien à l’Ukraine » .

Poutine peut-il prendre la France et Macron comme des ennemis ?

Tandis qu’Emmanuel Macron bosse ses réformes en France, il semble ne pas avoir peur de la réaction de Poutine. Il a vraisemblablement d’autres priorités que de s’occuper de ne pas froisser le président russe. En outre, pour l’experte, « la France applique cette politique de la main tendue avec l’Ukraine. Donc ce n’est pas parce qu’il va une fois à Kiev qu’il ne téléphonera plus jamais à Vladimir Poutine » .

« Nous sommes déjà plus ou moins considérés comme des ennemis par la Russie, de toute façon. La France fait partie des pays inamicaux pour la Russie. En conséquence, visite ou pas, ça ne change strictement rien. On reste un pays qui livre des armes à l’Ukraine et qui la soutient financièrement » , a-t-elle soulevé. « Il n’y a plus trop eu d’appels entre Macron et Poutine. Difficile de savoir les raisons exactes. Peut-être qu’il met un ralentissement dans ses relations diplomatiques avec la Russie suite aux critiques de l’Europe. Mais je ne pense pas qu’il y ait ou aura de rupture diplomatique » . 

0