Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Le président Volodymyr Zelensky prêt à céder devant la Russie ?

Publié par Mia le 09 Mar 2022 à 13:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’invasion russe se poursuit en Ukraine et pourtant le président Volodymyr Zelensky ne semble plus d’accord pour rejoindre l’OTAN. En fait, le président du pays aurait trouvé un « compromis » avec la Russie. On fait le point sur la situation de guerre Russie / Ukraine pour ce mercredi 9 mars 2022.

elensky guerre ukraine russie otan

>>> A lire aussi : « Il suffit de les bombarder avec des avions américains munis de drapeaux chinois » : Trump a la solution pour arrêter la guerre en Ukraine

Les vidéos du jour à ne pas manquer

L’Ukraine dans l’OTAN : Volodymyr Zelensky change d’avis

Tandis que le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky dénonce un manque de moyens employés par l’Occident pour venir en aide à son pays, ce dernier a émis des réserves concernant son entrée dans l’Alliance Atlantique (OTAN). Jusqu’alors, ce dernier était favorable à l’adhésion de l’Ukraine dans le dispositif afin d’être protégé contre les envahisseurs. Dans un entretien avec la chaîne de télévision ABC, il a néanmoins  assuré « tempérer » sa demande d’adhésion à l’OTAN.

Pour rappel, son adhésion à l’OTAN était un des éléments justifiant l’invasion russe du côté de Vladimir Poutine. Ce dernier ne souhaitait pas que l’Ukraine rejoigne cette alliance. Un revirement de situation qui semble profondément embêter les États-Unis. Ceux-ci redoutent à ce jour que la Russie ne prenne possession des structures de « recherche biologique » en Ukraine. D’après l’OTAN, cela reviendrait à se voir retirer des matériaux sensibles. « L’Ukraine dispose d’installation de recherche biologique, et nous sommes de fait à présent assez inquiet par la possibilité que les forces russes tentent d’en prendre le contrôle » , a déclaré Victoria Nuland. Une situation critique qui pose la question de la sécurité nucléaire pour les membres de l’OTAN.

Un « compromis » trouvé avec la Russie : des évacuations pacifiques ?

Par ailleurs et dans le cadre de cette adhésion à l’OTAN révoquée, le Président Volodymyr Zelensky s’est dit prêt à un « compromis«  sur le statut des territoires séparatistes de l’est de l’Ukraine. Des territoires que Vladimir Poutine a reconnus unilatéralement l’indépendance. Personne ne sait la nature de cet accord passé entre les deux hommes d’État. Cependant, nous dénotons un grand nombre de civils ukrainiens ayant pu s’évader des villes touchées par les bombardements russes. Les couloirs humanitaires proposés par Vladimir Poutine ont-ils finalement été empruntés par les Ukrainiens ?

Pour rappel, Volodymyr Zelensky avait refusé ces couloirs humanitaires, car ces derniers auraient envoyé les civils tout droit vers la Russie ou vers des pays alliés de l’envahisseur. Un gros risque pour le peuple ukrainien. Vladimir Poutine a-t-il finalement laissé partir les civils sans les obliger à passer par la Russie ? Est-ce que cette évacuation pacifiste a été possible en échange d’une non-adhésion de l’Ukraine à l’OTAN ?

Plus de 5 000 personnes ont été évacuées à ce jour de la ville de Soumy. D’ailleurs, ce mercredi, une nouvelle trêve doit entrer en vigueur pour permettre l’évacuation d’autres civils, a assuré la Russie. Un cessez-le-feu temporaire que Volodymyr Zelensky semble avoir approuvé cette fois-ci.

>>> A lire aussi : Guerre en Ukraine : le site de rencontres gay « Grindr » utilisé à des fins stratégiques par les espions ?

0