Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Priorité aux USA pour le vaccin contre le Coronavirus ? L’Élysée sort du silence !

Publié par Salomee le 14 Mai 2020 à 19:02

Lors d’un entretien à l’agence Bloomberg, le patron du laboratoire pharmaceutique français Sanofi a déclaré que les Etats-Unis « obtiendront les vaccins en premier » , en raison des efforts financiers du géant américain. En effet, l’autorité sanitaire américaine chargée de la recherche biomédicale aurait versé 30 millions de dollars à l’entreprise pour qu’elle cherche un vaccin contre le covid-19. Cette affirmation de Paul Hudson créée la polémique à l’Élysée ! Retour sur cette affaire ! Découvrez les réactions de certains politiques dans la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi : « Ça sent le chinois » , « l’amendement des PD » : cette députée LREM au coeur d’un scandale après des révélations de Mediapart

Les réactions de l’Élysée

Face aux propos de Paul Hudson, plusieurs politiques outrés ont réagi ! Pour Agnes Pannier-Runcher, la secrétaire d’état à l’Economie, invitée de Sud Radio, « ce serait inacceptable qu’il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécuniaire » ! 

À côté, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, déverse sa colère sur France Info : « ce serait incompréhensible et indigne » . 

Selon les syndicats, Sanofi toucherait « 110 à 130 millions d’euros » de la part de l’Etat français au titre du crédit d’impôt recherche et du crédit d’impôt compétitivité emploi.

La réaction d’Emmanuel Macron se faisait attendre. Le Président de la République s’est dit « ému » face aux propos du patron de Sanofi. En effet, il affirme sa volonté de voir le prochain vaccin contre le covid-19 « extrait des lois du marché » . L’Elysée a donc affirmé qu’Emmanuel Macron recevrait les dirigeants de ce polémique laboratoire pharmaceutique en début de semaine prochaine. La position du Président reste pacifique : « il est important de continuer d’avancer avec Sanofi » . 

Sanofi tente de se rattraper

Après la bourde du patron de Sanofi, un communiqué de presse a été publié. Le laboratoire semble vouloir apaiser les tensions avec un discours ouvert et pacifique : « nous nous sommes toujours engagés à ce que dans ces circonstances sans précédent, notre vaccin soit accessible à tous »

Invité de France info, le patron de Sanofi France, Olivier Bogillot, a affirmé que « les Américains et les Européens l’auront en même temps. (…) Pour moi, le débat est clos : le vaccin, s’il est découvert, sera mis à disposition des patients français » ! 

C’est une affaire à suivre de près. La crise sanitaire touche l’ensemble de l’humanité. Les inégalités se creusent et il serait invraisemblable que la délivrance d’un vaccin fasse l’objet d’une telle pression financière.

Source : France Info. 

À lire aussi : Nicolas Sarkozy prévient : « Si vous ne faites pas ça avant l’été, vous êtes morts » !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.