Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Alerte Attentat pour le réveillon : ce que l’on sait

Publié par Mia le 31 Déc 2023 à 10:23

Avec l’attentat à Paris ou encore l’attaque au couteau à Arras, la France est sous tension. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin annonce une sécurité renforcée pour le Nouvel An pour limiter les risques d’attaques.

attentat france

A lire aussi : Alerte attentat à Paris : la vidéo choc dévoilée, un homme tué, ce que l’on sait

La sécurité renforcée pour le Nouvel An en France

La menace était déjà très présente pour Noël, mais elle l’est d’autant plus pour le Nouvel An. Le gouvernement français est très inquiet après les multiples attaques qui ont eu lieu récemment sur le territoire.

Et même si les organisations terroristes restent surveillées, Gérald Darmanin tient à renforcer la sécurité dans le pays pour cette fin d’année festive. Le risque d’attentat est très élevé. D’autant que les Jeux Olympiques 2024 à Paris approchent.

D’après les informations du ministre et du préfet de police Laurent Nuñez, 90 000 policiers seront mobilisés pour ce dimanche 31 décembre au soir.

Cela inclut 6000 policiers à Paris et 5000 militaires de l’opération Sentinelle. Il devrait aussi y avoir des drones pour la fête à Paris.

darmanin

A lire aussi : Attentat de Bruxelles : Ce que l’on sait du tireur qui a été arrêté

Des mesures anti-attentats prises sur Paris

Il sera également interdit de vendre ou de consommer de l’alcool dans certaines zones de la capitale. Les festivités commenceront vers 18 h et finiront vers minuit et demi.

Les participants aux zones de fête seront fouillés. Pour éviter un attentat ou une attaque, tous les objets qui peuvent servir d’arme seront donc confisqués. Cela inclut les couteaux, bien évidemment.

« Les manifestations revendicatives seront interdites », a explicité Laurent Nuñez. 700 000 à 1 million de personnes sont attendues sur les Champs-Élysées. Le risque attentat est donc élevé.

A lire aussi : Attaque au couteau à Arras : la mère de l’assaillant sort du silence

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.