Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Qu’est-ce qu’on achète avec 1,50€ par jour ? » Valérie Pécresse humiliée après cette séquence sur la pauvreté en France !

Publié par Jessy le 06 Avr 2022 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 10 avril prochain, les Français sont appelés à voter pour leur candidat favori à la présidentielle. Alors que le protocole sanitaire se précise pour se rendre dans les bureaux de vote, une vidéo de Valérie Pécresse fait le buzz sur les réseaux sociaux. Lors d’une interview avec Xavier De Moulins, la candidate se fait humiliée sur un point de son programme ! Une séquence à retrouver dans la vidéo ci-dessous.

La suite après cette publicité

Valérie Pécresse humiliée par Xavier De Moulins !

Est-ce que les candidats à la présidentielle sont les mieux placés pour parler de la pauvreté en France ? Alors que les sondages indiquent que les Français veulent boire une bière avec Jean Lassalle, certains candidats se font humilier lors de leurs interviews.

La suite après cette publicité

C’est par exemple le cas de Valérie Pécresse. Lors de son passage au 19h45, sur M6, la candidate est revenue sur son projet d’augmenter de 3% les salaires des Français. Une idée qui fait réagir Xavier De Moulins, qui lui demande à quoi correspond ces 3% sur un mois de salaire. « 500 euros par an. Vous divisez par 12 , ça vous fait 41 euros par mois » explique-t-elle.

astrologie pecresse presidentielle

« On achète quoi avec 1,50€ par jour ? »

Mais la réponse de Valérie Pécresse ne satisfait pas le journaliste, qui souhaite éclaircir ce point avec la candidate. Xavier De Moulins indique en effet que les 3% d’augmentation des salaires correspondent à 10 euros par semaine, et 1,50€ par jour. « On achète quoi avec 1,50€ par jour, Valérie Pécresse ? » demande-t-il. Une question qui mettra la candidate dans une posture compliquée, comme lorsque Nicolas Sarkozy s’est fait huer à son meeting.

La suite après cette publicité

La candidate a tenté d’expliquer que les salaires augmenteront chaque année pour atteindre les 10% à la fin de son quinquennat. Une promesse qu’Emmanuel Macron avait également fait en 2017. Alors que les débats semblent compliqués, notamment à cause du refus de débattre d’Emmanuel Macron, le 10 avril va être important pour les Français.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.