Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Cette jeune femme agressée avec son bébé prématuré est dans l’impossibilité de porter plainte pour une raison surréaliste !

Publié par FJ le 14 Fév 2021 à 12:43

Amelie Challeat vient de poster une nouvelle photo sur son compte Instagram. Et la blogueuse annonce une terrible nouvelle. Elle s’est violemment fait agresser dans le hall de son immeuble alors qu’elle était avec son petit bébé.

amelie challeat blogeuse agression

À lire aussi : Bébé warrior : ce prématuré a survécu à l’E. coli, un choc septique et au coronavirus

Amelie Challeat livre un terrible témoignage

Depuis quelques mois maintenant, Amelie Challeat est une blogueuse très influente sur le réseau social Instagram. La jeune femme partage sa vie de maman. Mais il y a quelques mois, elle a donné naissance à son deuxième enfant. Mais malheureusement, sa petite fille est née très prématurée.

Elle a donc posté tout son combat sur son compte Instagram pour pouvoir aider les jeunes mamans qui seraient dans le même cas. Après quatre mois passés à l’hôpital, la jeune femme et son mari ont pu ramener leur petite fille à la maison. Mais malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu.

À lire aussi : Ce bébé a voulu grimper sur le balcon, ce chat a évité le pire ! (vidéo)

Agressée par son voisin

Amelie Challeat vient de poster une nouvelle photo d’elle sur Instagram. Sur cette dernière, elle porte sa petite fille mais elle a un bleu sur le visage. En légende de cette dernière, elle a expliqué la terrible histoire qui se cache derrière cette image.

« Nous sommes en 2021. Mardi 10 février je me suis fait agresser par un voisin en revenant de l’hôpital avec mon bébé né extrême prématurée, fragile, qui a besoin d’examens réguliers et ne peut pas rester dans le froid. Un voisin, homme âgé, blanc, propriétaire, riche, n’a pas supporté que je laisse la voiture 5 min devant la porte de l’immeuble pour rentrer mon bébé en poussette dans l’immeuble par moins 5 degrés et de la neige partout. (…) Cet homme a voulu m’empêcher de rentrer chez moi avec mon bébé et m’a frappé au visage ». 

Mais le plus fou, c’est les difficultés que la jeune femme a pour porter plainte ! En effet, elle explique :

« Les policiers sont arrivés. L’agresseur est parti avec Hamza au Comissariat. Je ne pouvais pas y aller car j’allaite et que Shéérazade est trop fragile pour aller dans un Comissariat. Aujourd’hui, depuis Mercredi, j’essaie de porter plainte. J’essaie d’obtenir un rendez vous pour ne pas attendre pendant 4h au Comissariat de la goutte d’or, avec ma fille, trop fragile pour le supporter. Aujourd’hui la police refuse de me donner un rendez vous et me dit que je dois me présenter et attendre comme tout le monde. Aujourd’hui nous sommes en 2021, une femme avec son bébé malade, peut se faire frapper, et ne peut pas porter plainte. Les policiers ont plutôt conseillé à Hamza de « trouver une entente entre voisins ». Est ce que le combat contre la violence faite aux femmes est toujours cause nationale? @gerald_darmanin @emmanuelmacron @marleneschiappa @policenationale je ne voulais pas en parler ici parce que la période est très compliquée mais je cherche une avocate spécialisée dans les violences faites aux femmes. Ne m’écrivez en mp que pour me mettre en contact avec une avocate svp 🙏❤️ »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ameliechalleat (@ameliechalleat)

Fort heureusement, Marlène Schiappa a pris connaissance du message d’Amélie et a pu agir :

À lire aussi : En regardant l’écran de surveillance, elle aperçoit un fantôme de bébé dormir à côté de son fils… et elle n’a pas rêvé !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.