Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Un faux compte Twitter fait perdre 16 milliards à un grand groupe américain

Publié par Alicia Trotin le 15 Nov 2022 à 6:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une nouvelle fonctionnalité de Twitter mise en place par Elon Musk a permis à un petit malin de créer un compte certifié. Une manipulation qui a fait perdre 16 milliards de dollars à un grand groupe pharmaceutique américain. Les actions en bourse se sont effondrées pour une supercherie à 8$.

À lire aussi : « Vous êtes viré » : les salariés de Twitter qui vont perdre leur emploi vont l’apprendre… par mail !

faux compte Twitter

Il y a quelques jours, le nouveau patron de Twitter avait annoncé la possibilité de certifier son compte Twitter pour l’équivalent de 7,70€. Une option rapidement annulée suite à la création d’un faux compte.

Un tweet qui vaut cher

La société pharmaceutique américaine Eli Lilly a eu une mauvaise surprise ce week-end, indirectement causée par Elon Musk. Un imposteur s’est créé un compte avec un badge bleu de certification au nom de cette entreprise, pour y poster un simple tweet.

« Nous sommes très contents d’annoncer que l’insuline est maintenant gratuite. »

Cette innocente fausse annonce a créé un véritable chaos sans précédent pour la compagnie pharmaceutique. Cette déclaration est restée en ligne plusieurs heures, permettant à l’imposteur de récolter plus de 10 000 likes et plus de 1500 retweets. Par conséquent, le groupe a perdu près de 16 milliards de dollars à cause de la chute en bourse du cours de ses actions. En effet, aux USA, l’insuline vaut trois fois le prix français, en Amérique le diabète est une des maladies le plus en hausse.

À lire aussi : Twitter : Elon Musk rend la certification possible… pour tous les internautes… mais il faudra payer !

Usurpation d’identité sur Twitter

Le groupe Eli Lily a rapidement dû présenter ses excuses sur la plateforme auprès de ses clients. Hélas, le mal était déjà fait. Le faux compte n’est plus certifié mais n’a pas été désactivé. Le cours de l’affaire du groupe est remonté mais pas à son niveau d’avant.

Même si cette blague est celle qui a coûté le plus cher, il y a un certain nombre d’impostures de ce type. Parfois simplement pour l’amusement, les utilisateurs du réseau social Twitter ont décidé d’abuser de la nouvelle fonctionnalité de certification plus accessible. Notamment, pour faire réagir Elon Musk de la dangerosité de sa décision. Une technique qui a visiblement plus ou moins marché puisque la certification via Twitter Blue ne peut plus s’acheter.

À lire aussi : Mastodon, le réseau social jumeau de Twitter, voit ses utilisateurs grimper en flèche !

0