Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Une juge surprise en petite tenue en train de fumer sur son lit en pleine audience (vidéo)

Publié par Elodie GD le 01 Déc 2022 à 5:31

Alors qu’elle se trouvait en pleine audience sur la plateforme Zoom, la juge colombienne Vivian Polania a oublié de désactiver sa caméra. Un oubli qui lui a coûté cher puisque les différents participants ont assisté à une scène qu’ils ne sont pas près d’oublier : celle de la juge affalée sur son lit en petite tenue, cigarette à la main. Si cette scène n’a pas été filmée volontairement, elle lui a tout de même valu une suspension de trois mois. Découvrez ici les images ahurissantes.

>> A lire aussi : Fête arrosée et danse endiablée, la première ministre Finlandaise sous l’emprise de la drogue ? Cette vidéo interroge les internautes !

La juge dans une position embarrassante

La pandémie mondiale a contribué à démocratiser les réunions en visioconférence. Seulement voilà, deux ans plus tard, certains ne semblent toujours pas maîtriser les outils tels que Zoom, Teams ou encore Google Meets. Parmi eux, la juge Vivian Polonia qui a vécu un moment très embarrassant alors qu’elle assistait à une audience relative à un attentat à la voiture piégée survenu en juin 2021.

Éteinte durant toute la première partie de l’audience, la caméra de la juge de 34 ans s’est subitement allumée, dévoilant des images compromettantes. Alors qu’elle pensait n’être vue par personne, la jeune femme est apparue allongée sur son lit en petite tenue, cigarette à la main. Fort heureusement, un avocat lui a très vite fait remarquer sa méprise, permettant à la juge d’éteindre sa caméra. Ces quelques secondes auront toutefois été suffisantes pour que la séquence soit enregistrée puis diffusée sur les réseaux sociaux, devenant virale.

>> A lire aussi : Photos seins nus : la Première ministre de la Finlande est de nouveau critiquée

« Je suis fière de mon corps »

Selon la Commission de discipline judiciaire, qui s’est saisie de l’affaire, Vivian Polania se trouvait « dans un état déplorable » et aurait eu « des difficultés à s’exprimer » au cours de l’audience. Cette situation lui a valu une suspension de trois mois. Contactée par la radio colombienne, la juge s’est défendue, évoquant une crise d’angoisse qui l’a obligé à s’allonger sur son lit. De plus, elle a nié être en petite tenue à ce moment-là.

Il y a quelque temps de cela, la jeune femme avait déjà fait l’objet d’une enquête pour avoir partagé des photos jugées osées sur son compte Instagram. Elle y apparaissait en tenue BDSM. Au moment de l’enquête, elle avait affirmé être « fière de son corps » et ne pas vouloir changer sa manière d’être malgré les critiques.

>> A lire aussi : Cette prof de chimie s*xy casse les stéréotypes sur les tenues des enseignantes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.