Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

« Je ne suis pas un punching-ball » : Magali Berdah en colère contre Bruno Le Maire après de nouvelles révélations sur les influenceurs

Publié par Fanny Jacob le 04 Mai 2023 à 19:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

« Je veux rendre le métier plus sain » , a déclaré Magali Berdah, la « mère des influenceurs » et créatrice de l’agence Shauna Events.

La suite après cette publicité

Avec une volonté d’imposer des règles et un cadre au nouveau métier qu’est influenceur, cette dernière s’est allié au gouvernement pour mettre en place une législation propre aux personnes qui travaillent sur les réseaux.

Afin d’accélérer le processus, Bruno Le Maire a mis en ligne les premiers chiffres édifiants de l’enquête de l’État sur les dérives des influenceurs, justement. Chose qui n’a pas du tout plus à Magali Berdah.

A lire aussi : Un passage très érotique du dernier livre de Bruno Le Maire affole les internautes

La suite après cette publicité

Bruno Le Maire veut accélérer l’encadrement des influenceurs

Cela fait maintenant plusieurs mois que certains influenceurs, surnommés « influvoleurs« , et agences d’influence comme Shauna Events, sont dans le viseur de la justice.

Pour cause, l’agence aurait proposé de nombreux placements de produits dangereux ou frauduleux à leurs poulains. Faux CPF, pubs pour de la contrefaçon, publicité pour de la chirurgie… Les dérives sont nombreuses.

La suite après cette publicité

Une réalité que nous avions apprise dans le numéro de Complément d’Enquête sur les influenceurs. Mais aussi grâce au rappeur Booba, très engagé contre Magali Berdah et son agence d’influence aux multiples frasques.

Après de telles révélations, le gouvernement s’est ainsi rendu compte de la dangerosité du problème. En accord avec des acteurs du milieu, dont Magali Berdah, l’État a donc à cœur de réagir et de créer très bientôt une réglementation pour encadrer le travail des influenceurs.

Une tribune qui a été signée par plusieurs célébrités du milieu, notamment par des youtubeurs et streameurs, a d’ailleurs été publiée en réaction aux mesures présentées dans ce cadre par le ministre Bruno Le Maire.

La suite après cette publicité

Mais, malgré toutes ses initiatives, Bruno Le Maire trouve que le processus n’est pas assez rapide. Les influenceurs ont besoin d’une législation pour leur métier et ça urge d’après lui.

Ce 3 mai 2023, il a même publié un message sur Twitter pour tenter de faire bouger les choses au plus vite. Le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique en a profité pour faire une annonce.

« À ma demande, la DGCCRF a accéléré les contrôles sur les influenceurs. 50 ont été contrôlés au cours du premier trimestre de 2023 » , a-t-il tweeté.

La suite après cette publicité

« 60 % des influenceurs contrôlés, soit 30 sur 50, ont fait l’objet de constats d’infractions. Ces constats conduiront au prononcé de 18 injonctions de cesser des pratiques illicites, et à 16 procès-verbaux pénaux » , a-t-il ajouté.

magali berdah influenceurs bruno le maire (2)

A lire aussi : Magali Berdah : la somme astronomique qu’elle doit au fisc !

La suite après cette publicité

Magali Berdah appelle le ministre à dédouaner son agence Shauna Events

Une prise de parole qui a mis Magali Berdah hors d’elle. « Au vu de tout le harcèlement et l’acharnement que je subis personnellement depuis un an, il serait vital pour ma famille et moi-même que vous disiez publiquement combien de sanctions sur les 50 sont liées à des publications Shauna Events » , a répondu Magali Berdah.

« Qu’on ait enfin du concret, et non pas de l’acharnement médiatique et plus. Je ne suis pas un punching-ball Bruno Le Maire » , a ajouté Magali Berdah.

La suite après cette publicité

« Réguler, c’est indispensable ! Sanctionner aussi !!! Mais laisser une femme se faire massacrer sur la place publique avec sa famille, ce n’est pas normale » , a-t-elle ajouté en référence au harcèlement qu’elle subit depuis plusieurs semaines à cause de cette affaire.

« Je ne suis et je ne serai le punching-ball de personne » , a-t-elle déclaré très en colère sur les réseaux sociaux.

Du côté de Booba, Bruno Le Maire ne garde pas Magali Berdah dans son cœur. Il condamne d’ailleurs fortement la responsabilité de Shauna Events dans cette affaire de placements de produits frauduleux.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

A lire aussi :