Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Cette Youtubeuse va avoir recours au s**cide assisté

Publié par Elodie GD le 20 Jan 2023 à 9:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À seulement 23 ans, elle décide d’avoir recours au s**cide assisté. Connue pour ses vidéos YouTube consacrées au trouble dissociatif de l’identité (TDI), Olympe a fait une annonce choc. Elle s’est expliquée sur le sujet sur son compte Instagram.

>> A lire aussi : Suicide assisté : un vétérinaire relaxé pour avoir aidé son ami à mourir

L’euth*nasie pour se libérer de ses démons

Sa chaîne ‘Le journal d’Olympe’ a explosé en 2022. Et pour cause… la jeune femme, Lily de son vrai nom, y aborde des thèmes autour du sujet, très tabou, de la santé mentale. Elle y parle notamment de sa maladie : le trouble dissociatif de l’identité. Une pathologie avec laquelle elle a appris à vivre, mais qui lui cause bien des soucis au quotidien. Si elle a commencé ses vidéos en 2020, sa chaîne a pris un tournant décisif en janvier 2022, après son passage dans Ça commence aujourd’hui, sur France 2. Une émission qui a contribué à populariser son contenu à une plus grande échelle.

Grâce à elle, nombreux sont ceux qui se sont familiarisés avec le vocabulaire propre au TDI. Ainsi, ils ont par exemple compris que Lily cohabitait au quotidien avec des ‘alters’. Ce mot désigne d’autres personnalités qui se manifestent, quand bon leur semble, à travers elle. Si elle paraît maîtriser la situation, Lily est en réalité épuisée. D’où sa décision d’avoir recours au s**cide assisté

>> A lire aussi : Suicide assisté : une nouvelle façon de mourir dans une capsule sans intervention extérieure

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympe 🌙 (@we.are.olympe)

« La vie, je la ressens comme je la subis »

C’est via son compte Instagram que Lily a annoncé sa décision. Un véritable choc pour sa communauté. Après un premier message, qu’elle a rapidement supprimé en voyant les réactions d’incompréhension des internautes, la jeune femme a publié deux vidéos. Dans celles-ci, elle a expliqué plus en détails sa décision. La jeune femme se dit fatiguée.

Selon elle, elle a atteint ses limites et n’en peut plus de vivre avec le TDI… « Comme tout humain, j’ai mes limites… Et mes limites ont été poussées à leur extrême depuis des années. Je suis très fatiguée » , explique Lily. « C’est pas un débat, c’est ma vie, c’est une décision que j’ai prise et qui n’est pas facile à prendre » , a-t-elle rappelé. Un rappel qui s’adresse notamment à ceux qui se sont permis de débattre de sa décision sur les réseaux sociaux. « La vie, je la ressens comme je la subis » , explique en larmes celle qui est déjà en contact avec des médecins spécialisés.

Prévue pour le dernier trimestre de l’année 2023, la date de son s**cide assisté peut encore changer. « J’ai encore envie de vivre pleins de choses » , a reconnu Lily. C’est pourquoi elle se laisse le temps de réfléchir. Elle a surtout confié ne pas se fermer à ce quelque chose lui arrive et lui fasse changer d’avis.

>> A lire aussi : Attentats de Bruxelles : marqué par l’horreur, elle choisit l’euthanasie pour mettre fin à ses souffrances…

0