Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

3ème dose vaccin Pfizer : un nouvel effet secondaire à déplorer ! « Une partie du corps gonflerait !!! »

Publié par Céline le 21 Déc 2021 à 16:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le gouvernement incite pleinement les Français à réaliser rapidement leur troisième dose de vaccin, certaines personnes ayant fait Pfizer feraient actuellement face à un nouvel effet secondaire…

3ème dose vaccin Pfizer un nouvel effet secondaire à déplorer ! Une partie du corps gonflerait !!!

Image Pixabay

>> À lire aussi : Doctolib : impossible de prendre un rdv pour une dose de rappel au Pfizer si on a plus de 30 ans ? Une façon de pousser au Moderna ? 

3ème dose vaccin Pfizer : un nouvel effet secondaire à déplorer !

On nous le répète depuis plusieurs semaines, la France est officiellement entrée dans une cinquième vague de Covid-19. Le gouvernement, à l’approche des fêtes, a donc souhaité mettre en place de nouvelles mesures. Les Français sont ainsi conviés à faire rapidement leur dose de rappel. Et il s’avère que ceux-ci n’ont pas perdu de temps pour prendre rendez-vous afin de ne pas perdre la validité de leur pass sanitaire.

Néanmoins, le rappel de vaccin Pfizer pourrait bien engendrer un nouvel effet secondaire… En effet, la Food and Drug Administration a récemment découvert un nouvel effet secondaire après la dose de rappel Pfizer : le gonflement des ganglions lymphatiques.

>> À lire aussi : Covid-19 : suite à une pénurie de Pfizer, bientôt le Moderna pour tous ? 

Sans danger pour les vaccinés

Les ganglions lymphatiques seraient donc gonflés au niveau des aisselles suite à l’injection de la 3ème dose. Mais pas de panique ! Il s’avère que le gonflement des ganglions lymphatiques serait sans aucun danger pour les personnes qui sont vaccinées. Au contraire même ! Cela serait apparemment bon signe puisque cela indique que le système immunitaire réagit et fabrique des anticorps.

Tout comme la seconde dose, le rappel provoquerait également de la fatigue, des maux de tête, une douleur au point d’injection et enfin des frissons. Néanmoins, si ces symptômes persistent plusieurs jours, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un professionnel de la santé. Par ailleurs, il n’est pas recommandé de boire de l’alcool après la vaccination. En effet, il est possible qu’un excès de fêtes puisse altérer la réponse immunitaire…

>> À lire aussi : Pfizer : Cette nouvelle polémique autour de la vaccination des enfants 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0