Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Allergie au pollen : ces remèdes miracles et naturels pour s’en débarrasser

Publié par Lou Tabarin le 14 Juin 2022 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le printemps marque le retour du soleil, des jolies fleurs, mais aussi du pollen. Ces minuscules grains produits par les fleurs sont un véritable fléau à cette période de l’année. De nombreuses personnes y sont allergiques, et les symptômes sont désagréables. Yeux qui piquent, nez qui coule, toux… découvrez comment se débarrasser des allergies au pollen de manière efficace grâce à ces remèdes naturels.

Pollen

L’allergie au pollen, d’où vient-elle ?

La même rengaine à chaque printemps

La nature fait bien les choses, même si notre confort en dépend. En tant qu’êtres vivants, les plantes doivent se reproduire. C’est là qu’intervient le pollen. Il s’agit de minuscules grains invisibles à l’oeil nu, et qui proviennent des organes mâles. Les insectes tels que les abeilles ou les bourdons, mais aussi le vent, les transportent ensuite. On parle alors de pollinisation.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

On distingue deux types de pollen. La saison des pollens d’arbres dure de janvier à avril. Ensuite, celle des herbacées prend le relai jusqu’en octobre. Au printemps, les bouleaux et les cyprès font des ravages chez les personnes allergiques. À l’approche de l’été, ce sont plutôt les graminées qui se font remarquer.

Symptômes et risques sur la santé… ce qu’il faut savoir

Si vous êtes allergique au pollen, vous faites partie des 20% des Français malchanceux. Les protéines que contiennent les grains de pollen déclenchent une réaction des anticorps, qui va tout faire pour éliminer cet intrus.

La pollinose, aussi appelée rhinite saisonnière ou rhume des foins, se manifeste par divers symptômes semblables à un gros rhume ou à la conjonctivite. En général, les personnes touchées se plaignent de picotements des yeux, de nez bouché ou qui coule et d’éternuements à répétition.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Qare (@qare.fr)

Fort heureusement, l’allergie au pollen est plutôt bénigne. En revanche, elle provoque de l’inconfort et peut ruiner une journée en extérieur. Certaines personnes sont plus impactées que d’autres, et vivent un véritable calvaire. Tous les spécialistes s’accordent à dire que la rhinite et l’asthme sont liés. D’après le site Sciensano, 80% des asthmatiques sont également touchés par cette maladie.

Sans médicaments, comment se débarrasser de l’allergie au pollen ?

Il existe de nombreuses alternatives aux médicaments pour atténuer les réactions allergiques. Médecin préféré des téléspectateurs, Michel Cymes a livré quelques précieux conseils pour vivre mieux avec les pollens. Découvrons désormais les remèdes miracles et naturels, qui permettront de soigner vos problèmes respiratoires.

Ces aliments improbables peuvent vous aider

Votre cuisine regorge de traitements naturels contre les allergies saisonnières. Et si on vous disait que les agrumes, mais aussi l’oignon, étaient vos meilleurs amis en cas de rhinite ? En plus de booster le système immunitaire, la vitamine C qu’ils contiennent vous sauvera des symptômes désagréables du rhume des foins en bloquant la sécrétion d’histamine. Mais ce n’est pas tout. Ces aliments possèdent également une molécule antioxydante présente dans les végétaux appelée la quercétine. C’est un excellent antihistaminique naturel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Doctoome (@doctoome_)

Pour soigner vos maux avec de l’oignon rouge, il faut extraire son jus. Faites-le infuser, émincé, dans de l’eau minérale, et buvez le breuvage avec du miel pour atténuer le goût amer. En parlant de boisson, en voilà une autre qui devrait vous soulager.

Les tisanes de plantes sont connues pour leurs nombreux bienfaits. Pour les préparer, rien de plus simple. Il suffit d’infuser de la menthe poivrée, de l’ortie ou de l’estragon dans de l’eau chaude, pendant 15 minutes. Le menthol présent dans la menthe vous débouchera le nez immédiatement, tandis que la quercétine présente dans l’ortie et l’estragon contrera la rhinite.

À l’inverse, il existe des aliments à proscrire. Ils favorisent les réactions allergiques à cause de leur fort taux d’histamine. C’est le cas par exemple de l’alcool, de la charcuterie, du poisson fumé ou des aliments fermentés. Évitez également la cigarette, car le tabac agit sur vos muqueuses. Enfin, certains fruits et légumes sont déconseillés en cas de risque de rhume des foins, pour leur forte présence d’allergènes. Parmi eux, on retrouve la pêche, la tomate, le céleri, ou encore le melon.

Le miel, bonne ou mauvaise idée ?

Le miel possède de nombreuses vertus reconnues de tous. Pourtant, ce délicieux remède naturel est décrié. Tandis que certains conseillent de prendre des cuillères pour soulager les maux de gorge causés par les pollens, des médecins alertent sur le risque.

Dans un communiqué 2018, l’Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale a rapporté que « des allergies sévères suite à la consommation de compléments alimentaires contenant des produits de la ruche (gelée royale, propolis) et des pollens ont été déclarées« . Elle déconseille fortement la consommation de miel en cas d’allergie, car « des pollens peuvent se retrouver dans des produits de la ruche tels que la gelée royale, la propolis ou encore le miel, sans être explicitement signalés » .

Les bienfaits des huiles essentielles

Il existe aussi d’autres astuces naturelles pour se débarrasser de l’allergie au pollen : les huiles essentielles. Attention cependant à bien les utiliser, car elles peuvent s’avérer dangereuses et sont déconseillées pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées. Pour le reste, suivez le guide.

Facilement trouvables sur le marché, les huiles essentielles sont de plus en plus prisées. Les trois plantes mentionnées précédemment (la menthe poivrée, l’estragon et ortie) existent aussi sous cette forme. Pour soulager les symptômes des allergies dès le printemps, plusieurs options s’offrent à vous.

Pour l’estragon et la menthe poivrée, privilégiez la voie orale en prenant une goutte d’huile essentielle. Vous pouvez aussi utiliser un diffuseur (sauf pour l’estragon, qui peut irriter les yeux). Cette variante fonctionne particulièrement bien avec la menthe poivrée, qui diffusera une odeur mentholée dans votre maison. De quoi allier l’utile à l’agréable.

En cas de nez bouché, les huiles essentielles de lavande fine et d’eucalyptus sont vos meilleures amies. Pour cela, appliquez quelques gouttes dans un mouchoir, et reniflez-le. Quant aux autres symptômes du rhume des foins, l’huile essentielle de camomille romaine vous soulagera tout aussi bien. Elle possède une double fonctionnalité, puisqu’elle permet à la fois de calmer l’inconfort de la rhinite, mais aussi de stopper l’allergie. Vous pouvez en appliquer quelques gouttes sur le front ou le nez, ou bien la diffuser.

Bien évidemment, tous ces remèdes ne vous empêchent pas d’aller consulter un professionnel de santé, surtout si votre allergie s’aggrave. Le médecin vous proscrira alors un traitement à base d’antihistaminiques, trouvables en pharmacie avec ou sans ordonnance.

0