Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin contre le Covid-19 : l’inquiétante nouvelle qui vient de tomber

Publié par Elodie GD le 06 Sep 2023 à 22:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Covid-19 n’a pas dit son dernier mot… au grand dam de tous ceux qui pensaient la pandémie derrière nous. Si les autorités ont décidé de ne pas prendre de mesures restrictives, elles restent tout de même attentives à l’évolution du virus. Notamment à celle des variants.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Covid-19 : le port du masque bientôt de nouveau obligatoire ?

Le nouveau variant du Covid-19 inquiète

Alors que l’été bat son plein, les autorités identifient un nouveau variant. Baptisé Pirola ou BA.2.86, il est déjà présent dans le département de l’Aube, et il préoccupe. La raison ? Ses nombreuses mutations, plus de 40, qui le rendent difficile à maîtriser.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

En étudiant les personnes contaminées, les scientifiques relèvent trois caractéristiques : une fièvre persistante pendant plusieurs jours, des symptômes similaires à ceux d’un gros rhume et des maux de tête.

Des symptômes que le gouvernement juge ne pas être « particulièrement inquiétants » , comme l’a déclaré le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, ce 5 septembre.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Covid-19 : Didier Raoult passe aux aveux sur les effets limités de l’hydroxychloroquine

« On se tient prêt à accélérer la campagne de vaccination »

Toutefois, si ce variant semble moins violent que les précédents, il convient de garder de bonnes habitudes.

La suite après cette publicité

Ainsi, le ministre rappelle : « On a des symptômes, on porte un masque, on va voir une personne fragile, on porte un masque. Aujourd’hui, quand vous avez le Covid, il est préférable de rester chez soi, de ne pas aller travailler » .

En cas de hausse significative des cas de Covid, le gouvernement se tient prêt. « On se tient prêt à accélérer la campagne de vaccination » , a confié Aurélien Rousseau sur le plateau de Télématin, précisant tout de même que les indicateurs restaient à des niveaux faibles.

Avant de déployer la grosse artillerie, le gouvernement compte sur « la responsabilisation de chacun«  . « On sait ce que ça fait vivre au pays, ce que ça fait vivre au système de santé » , a-t-il rappelé.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un enfant de 2 ans meurt en quelques heures à cause d’une terrible maladie