Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Il se fait amputer des jambes et des doigts après avoir mangé des nouilles

Publié par Justine le 22 Fév 2022 à 12:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Un étudiant de 19 ans vient de perdre ses jambes et quelques doigts après avoir dégusté un reste de nouilles. Découvrez le verdict des médecins dans la suite de l’article.

La suite après cette publicité
Nouilles amputation

>>> À lire aussi : Cette simple astuce permet de manger ses nouilles proprement et simplement !

Il mange des nouilles et finit à l’hôpital

Un étudiant de 19 ans a mangé des nouilles et un plat de poulet que son colocataire a laissé dans le frigo la veille. Il tombe rapidement malade et remarque plusieurs symptômes. Sa température grimpe fortement tout comme son rythme cardiaque, il a des vomissements, des frissons, des maux de tête et des douleurs abdominales, liste The New England Journal of Medicine. Peu de temps avant de se rendre à l’hôpital, le garçon remarque que ses jambes deviennent violettes.

La suite après cette publicité

Il n’a pas d’allergie, ne boit pas d’alcool, mais fume 2 paquets de cigarettes par semaine et de la marijuana. Après plusieurs analyses, le verdict est sans appel : il a développé une grave infection bactérienne. Les médecins découvrent qu’il a la bactérie neisseria meningitidi dans le sang. De fait, ses reins ont du mal à fonctionner et son sang commence à coaguler.

>>> À lire aussi : Elle a abusé du buffet à volonté au resto de sushis… elle termine à l’hôpital !

Le reste de nouilles lui a valu une amputation

La suite après cette publicité

Pour sauver la victime de cette bactérie potentiellement mortelle, l’équipe médicale a dû l’amputer des deux jambes au niveau des genoux et de ses doigts. Cette information tragique a de quoi effrayer les amateurs de nouilles ! Fort heureusement, il s’agit d’un cas rare puisque le jeune garçon a développé un méningocoque, soit une forme de septicémie, via la salive.

En effet, l’étudiant n’avait pas fait sa dose de rappel du vaccin contre le méningocoque, alors recommandé dès l’âge de 16 ans. De fait, son système immunitaire n’a pas pu produire suffisamment d’anticorps pour lutter contre l’infection.

>>> À lire aussi : Il ne trouve pas de médecin après 25 appels et meurt d’une septicémie

Source : Yahoo