Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson gâchées après une erreur de fabrication

Publié par Quentin VIALLE le 01 Avr 2021 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

COVID-19. Près de 15 millions de doses du vaccin Johnson & Johnson ont été jetées à la poubelle suite à une erreur de fabrication. Les autorités sanitaires s’attendent désormais à des retards de livraison. On vous en dit plus dans la suite de cet article.

Covid-19 : des millions de doses du vaccin Johnson & Johnson inutilisables…

Mercredi 31 mars, le New York Times expliquait que quelque 15 millions de doses du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson avaient été gâchées par erreur dans une usine de Baltimore. Cet incident a eu lieu dans le processus même de production, où employés auraient accidentellement confondu des ingrédients nécessaires à la fabrication du vaccin.

Contacté par l’AFP suite à cet accident, J&J n’a en revanche pas confirmé le nombre de 15 millions. Toutefois, la société a déclaré que les contrôles effectués avaient « identifié un lot de substance médicamenteuse n’atteignant pas les standards de qualité« . Un bien beau gâchis qui pourrait engendrer des retards de livraison conséquents aux Etats-Unis, et ralentir fortement la campagne de vaccination dans un futur proche.

Covid-19 : des millions de doses du vaccin Johnson & Johnson perdues

>>> A lire aussi : Covid-19 : Un nouveau variant détecté dans un hôpital français avec une particularité inquiétante

Vaccination : objectif 200 millions

Joe Biden, président américain, a fixé le jeudi 25 mars un objectif de 200 millions d’injections de vaccin contre le Covid-19, et ce, durant ses 100 premiers jours à la Maison Blanche. « Je sais que c’est ambitieux. Deux fois notre objectif initial« , avait-il précisé. Pour l’heure aux Etats-Unis, trois vaccins sont autorisés : Pfizer/BioNTech et Moderna, qui nécessitent deux doses, et celui de Johnson & Johnson, qui n’en nécessite qu’une. Reste à savoir si cette erreur de fabrication fera de l’objectif fixé par le président américain un objectif atteignable.

>>> A lire aussi : « Ce qui se passe est un véritable fiasco » : des spécialistes pestent contre Emmanuel Macron concernant la campagne de vaccination et l’échec AstraZeneca

Source : 20minutes
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail