Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Ce nouveau variant Africain aux mutations « horribles » inquiète les scientifiques

Publié par Céline le 26 Nov 2021 à 8:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Afrique du Sud, un tout nouveau variant a dernièrement fait son apparition. Depuis, le nombre de contaminations augmente de façon « exponentielle ». Doit-on s’inquiéter ?

Nouveau variant détecté en Afrique du Sud ce que l'on sait

Image Pixabay

>> À lire aussi : Vaccin : Doit-on recevoir une dose de rappel, si on a déjà eu le Covid-19, pour conserver le pass sanitaire ? 

Combien de cas à ce jour du nouveau variant sud-Africain ?

L’Institut national des maladies transmissibles a déclaré que jusqu’à ce jour, 22 cas de ce nouveau variant ont été recensés en Afrique du Sud. Il existe également d’autres malades recensés au Botswana, pays proche. Une personne ayant voyagé en Afrique du Sud a également été testée positive à Hong-Kong.

De nom scientifique B.1.1.529, ce nouveau variant présente un nombre extrêmement élevé de mutations. Des modifications du virus initial qui sont en mesure de le rendre plus transmissible, comme c’est le cas du Delta. Le virologue Tulio de Oliveira a déclaré, lors d’une conférence de presse du ministère de la Santé, qu’il était d’ores et déjà possible de voir qu’il a un potentiel de propagation très rapide. En effet, les scientifiques constatent actuellement que le nombre de cas détectés ainsi que le pourcentage de tests positifs augmentent très vite. Néanmoins, ils sont dans l’incapacité actuelle d’attribuer officiellement cette hausse des contaminations à ce nouveau variant.

>> À lire aussi : Covid-19 : ce triste cap franchi à nouveau 

Le vaccin restera-t-il efficace ?

Face à son nombre important de mutations, les scientifiques se demandent s’ils ne vont pas devoir faire face à une potentielle résistance au vaccin… Pour l’heure, ils n’ont pas plus d’informations à ce sujet.

Le professeur Richard Lessells, chercheur, déclare que ce qui les préoccupe actuellement, c’est que cette variante pourrait non seulement avoir une capacité de transmission plus élevée… Mais il pourrait également être capable de contourner certaines parties du système immunitaire. L’OMS a d’ores et déjà annoncé se réunir ce vendredi. Dans le but de déterminer la dangerosité de ce nouveau variant.

>> À lire aussi : Covid-19 : La France bientôt reconfinée ? Arnaud Fontanet tire la sonnette d’alarme 

Source : LeFigaro
close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.