Coronavirus “léger” : ces signes qui nous montrent que le virus s’aggrave

Publié par Manon le 09 Apr 2020

Entre la fièvre, la toux, la fatigue, ou encore les difficultés respiratoires, difficile d’énumérer tous les symptômes du coronavirus tant ils sont nombreux. 80% des patients n’ont qu’une forme bénigne du virus. Pour les 20% restant, leur état de santé se dégrade rapidement. Quels sont les signes alarmants? 

coronavirus symptômes légers

>>> À lire aussi : Coronavirus : le directeur de l’Agence régionale de santé du Grand-Est démis de ses fonctions après des déclarations chocs

Quels sont les signes qui montrent que le coronavirus s’aggrave?

Comme les médecins tentent de le rappeler, les symptômes liés au Covid-19 sont nombreux. Cependant, certains d’entre eux peuvent vous alarmer et vous indiquer que le virus s’aggrave. Durant le confinement, votre état peut se dégrader. C’est pour cela qu’il est important de surveiller votre état afin d’éviter ou de soigner l’aggravation du coronavirus.

L’Institut Pasteur relate : “La gravité des signes cliniques nécessite le maintien à l’hôpital d’environ 20% des malades et 5% nécessitent une admission en réanimation. Les formes les plus graves sont observées principalement chez des personnes vulnérables en raison de leur âge ou de maladies associées.”

Toutefois, l’OMS prévient que, parmi les symptômes dûs au coronavirus, les plus inquiétants sont les dyspnées et les anomalies respiratoires. Elle déclare : “Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves. Toute personne qui a de la fièvre, qui tousse et qui a des difficultés à respirer doit consulter un médecin.”

>>> À lire aussi : Coronavirus : pic fin mai et déconfinement fin juin ? Les prévisions très alarmistes de cette étude inquiètent les Français

L’essoufflement est l’un des symptômes les plus préoccupants

La dyspnée est certainement l’un des symptômes les plus inquiétants. Cela se manifeste par des essoufflements importants et rapides ou aussi, par une impression d’inconfort d’une respiration superficielle. Lorsque le réflexe respiratoire devient un effort conscient et forcé, cela s’avère préoccupant.

Le manque d’oxygène dû à la dyspnée peut causer un véritable état confusionnel. Peut-être ne savez-vous plus vraiment où vous vous situez? En cas de réelles difficultés respiratoires qui s’aggravent, il est fortement préconisé d’appeler le 15.

>>> À lire aussi : Coronavirus : une énorme vague de rechutes inquiète beaucoup !

Source : Medisite

0