Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : bientôt un test anal pour détecter les nouveaux variants ?

Publié par FJ le 21 Jan 2022 à 21:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que de nouveaux variants sont sans cesse détectés, le dépistage nasal est-il assez efficace ? Un autre moyen de dépistage est imposé aux citoyens chinois : le test anal. Ce dernier serait plus précis pour détecter le Covid-19 et notamment ses variants.

La suite après cette publicité
covid-19 test anal vairant

>>> À lire aussi : Covid-19 : enfin une bonne nouvelle selon ce professeur !

Covid-19, une histoire sans fin…

La suite aprés cette video

Ce n’est plus un secret pour personne, depuis deux ans maintenant, le monde entier vit avec la crise sanitaire du Covid-19. Un virus arrivé tout droit de Chine qui a semé la zizanie aux quatre coins du monde. Quasiment tous les pays ont mis en place le confinement pour tenter d’endiguer la pandémie. 

La suite après cette publicité

Tous attendaient avec impatiente l’arrivée du vaccin. En effet, grâce à lui, on espérait que le virus allait enfin disparaître. Malheureusement, personne n’avait réellement envisagé l’arrivée de variants. Depuis plusieurs semaines, on assiste à une véritable recrudescence du virus et les cas de contaminations explosent. 

>>> À lire aussi : Covid-19 : Une nouvelle très surprenante redonne espoir

Bientôt un test anal ?

La suite après cette publicité

En effet, encore hier, pas moins de 500 000 Français ont été déclarés positifs au Covid-19. Fort heureusement, avec le vaccin, les cas graves sont assez rares et l’épidémie est moins virulente qu’il y a deux ans. 

Mais depuis quelques jours, l’arrivée de nouveaux variants inquiète. En plus du Delta et d’Omicron, le monde pourrait faire face au BA.2… Et pour ce faire, une nouvelle technique de dépistage pourrait être mise en place.

Ce nouveau test ne risque pas de faire l’unanimité auprès des Français. Et pour cause, ce dernier serait…un test anal ! « Après trois à cinq jours, il est possible que les asymptomatiques n’aient plus de traces du virus dans la gorge. Chez certains patients infectés, le coronavirus survit plus longtemps dans leur tube digestif ou leurs excréments que dans leurs voies respiratoires » confirme le docteur Li Tongzeng.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : « Omicron n’a tué personne » : Jair Bolsonaro dérape au variant du Covid-19 (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.