Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : cette annonce de l’OMS qui ne va pas plaire…

Publié par FJ le 13 Juil 2022 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une annonce qui risque de ne pas plaire. Ce mardi 12 juillet 2022, le président de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, organisation mondiale de la santé, a accordé une conférence de presse à Genève. Durant cette dernière, il s’est confié sur la situation sanitaire à propos du Covid-19 et son annonce risque de ne pas plaire au plus grand nombre. 

Publicité
covid-19 OMS annonce redoutee

Covid-19, un virus toujours présent

C’est une situation à laquelle personne ne s’attendait. Depuis deux ans maintenant, le monde entier vit au rythme du Covid-19. C’est en décembre 2019 que le monde entier entend parler pour la première fois de ce virus. Selon les premiers éléments, ce dernier a été découvert sur un marché de Wuhan, en Chine. 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

A cette époque, personne ne s’attend à ce qu’il va se passer. Les autorités sanitaires de chaque pays annoncent que tout est sous contrôle et que le virus n’est pas si dangereux que cela. Finalement, c’est en mars 2020 que la situation dégénère. Quasiment tous les pays du monde sont soumis au confinement. Tous n’espèrent qu’une chose, l’arrivée du vaccin pour pouvoir sortir de cette situation. 

Publicité

Une annonce qui ne va pas faire plaisir

Le vaccin arrive, et une bonne partie de la population est vaccinée. Mais ce n’est pas pour autant que le monde est sorti d’affaire. En effet, alors que l’on pensait que la situation allait s’améliorer, les nouveaux variants viennent tout remettre en question. Depuis quelques semaines maintenant, on assiste à un rebond épidémique des plus importants. 

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le président de l’OMS, l’organisation mondiale de la santé a donné une conférence de presse à Genève ce mardi 12 juillet 2022 et ce qu’il a annoncé n’est pas de bon augure : « Le virus fait une percée, nous devons le repousser. Alors que les hospitalisations et la transmission du Covid-19 augmentent, les gouvernements doivent déployer des mesures testées et éprouvées comme le port du masque, une ventilation améliorée et des protocoles de dépistage et de traitement », comme le rapportent nos confrères de FranceinfoUne déclaration inquiétante à l’approche de l’été. 

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN