Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Plus de vaccins en 2022 ? Ce gros problème qui pourrait subvenir selon l’OMS

Publié par Gabrielle Nourry le 11 Nov 2021 à 6:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

L’Organisation mondiale de la santé a mis en garde ce mardi 9 novembre contre une possible pénurie de seringues en 2022. Si l’on suit les objectifs de vaccination, il pourrait manquer un à deux milliards de seringues. Cette pénurie entrainerait des difficultés importantes concernant la gestion de l’épidémie de Covid-19.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Le vaccin contre la Covid moins efficace que prévu ? Une étude sème le doute !

Une pénurie de seringues à prévoir

La crise sanitaire a engendré de nombreuses pénuries : masques, gants… Mais peu de monde a songé à la pénurie de seringues. En effet, c’est une nouvelle menace que pointe l’Organisation mondiale de la santé.

La suite après cette publicité

« Nous pointons une préoccupation réelle: nous pourrions avoir une pénurie de seringues, ce qui entraînerait à son tour de graves problèmes tels que le ralentissement des efforts de vaccination » , a indiqué Lisa Hedman, conseillère à l’OMS

Lisa Hedman, conseillère à l’OMS, a pressé les pays d’accroître leur capacité de production. Des efforts ont déjà été faits, mais si « on peut certainement accroître la capacité, encore faut-il savoir de combien et quand » , a-t-elle indiqué.

Une vaccination importante

La suite après cette publicité

Si la production des seringues ne suit pas celle des doses de vaccins contre le Covid-19, un à deux milliards de seringues pourraient manquer en 2022. En effet, plus de 7,25 milliards de doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrés dans le monde. Cela correspond à plus du double du nombre de vaccinations effectuées habituellement chaque année.

Une pénurie de seringues pourrait causer un retard sur les vaccinations de routine. Un retard qui serait préoccupant en termes de santé publique pour les prochaines années; si une génération ne reçoit pas les vaccins obligatoires dans l’enfance.

La pénurie concernerait uniquement les seringues autobloquantes, conçues pour se verrouiller automatiquement afin d’empêcher leur réutilisation. Le manque pourrait amener à la réutilisation déconseillée des seringues et aiguilles qui sont à usage unique.

La suite après cette publicité
pénurie seringues

>>> A lire aussi : Les non-vaccinés bientôt tous privés de RSA ?