Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : Vers un reconfinement strict pour Noël ?

Publié par Fanny le 16 Nov 2021 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après un premier confinement, un second, faudrait-il s’attendre à un reconfinement général pour la fin d’année 2021 et en 2022 ? Pour les ministères de France, la réponse n’est pas si évidente. Cette possibilité est en cours d’évaluation et pourrait d’ailleurs donné lieu à un reconfinement plus strict et plus long. Voici les dernières actualités santé sur le Covid-19.

Confinement plus stricte Covid-19 2022

>>> A lire aussi : Covid-19 : Gabriel Attal évoque un potentiel reconfinement… oui oui

Covid-19 : Un reconfinement est-il à prévoir ?

Les non-vaccinés bientôt reconfinés ? Un confinement général pour tous les Français ? Pour le moment, rien n’est sur en matière de confinement en 2022 (ou avant) pour lutter contre le Covid-19. L’idée d’un reconfinement est dans toutes les têtes, et pourtant, elle pourrait bien devenir réalité.

Un reconfinement en cette fin 2021 et même en 2022 est alors totalement envisagé par le gouvernement. Cette hypothèse est même largement anticipée et budgétée. Selon nos confrères de chez Le Monde, un confinement pourrait arriver pour les fêtes de fin d’année. Les ministères, et notamment celui de l’Économie, ont confirmé que ce reconfinement était prévu dans leur dernier projet budget. Ces derniers ont préparé ce budget en prenant en compte les résultats du ministère de la Santé affichant un taux d’incidence supérieur et dangereux pour la population.

Pour le moment, aucun représentant gouvernemental n’a évoqué cette possibilité publiquement et fermement. Le pays doit-il se préparer à passer un Noël et un début d’année 2022 confiné ? Les ministères de la Santé, des Transports ou encore de l’Économie se sont penchés sur le sujet afin d’essayer de répondre à ces interrogations.

Les ministères de France sont partagés

Pour les ministères, l’heure est grave. Nous étions alors passés dans une phase stable grâce aux campagnes de vaccination. Cependant, les chiffres des contaminations sont en hausse depuis plusieurs jours. Certains départements pourraient même se retrouver confinés à nouveau, et cela, de façon bien plus stricte qu’avant.

Ce vendredi 6 novembre, le ministère des Transports a d’ailleurs exprimé son avis : « Nous ne voulons pas présager ce que sera la situation après le 15 décembre, à l’occasion des fêtes de Noël et après. […] De toute façon, les billets de train, les billets d’avion que vous achetez aujourd’hui sont remboursables et échangeables sans frais » . Pour son représentant, Jean-Baptiste Djebbari, aucune idée de quoi sera fait demain. Nous devons attendre les instructions du chef de l’État.

Du côté du ministère de la Santé, Olivier Véran, accompagné du directeur général de la Qanté, Jérôme Salomon, s’est montré plus tranchant. Il a appelé tous les Français à se ressaisir et à faire attention pour ne pas risquer le confinement pour cette fin d’année 2021 et ce début 2022. Pour lui, il faut « continuer à se battre pour résister à l’amertume, à la fatigue, à la lassitude légitime, face à une seconde vague brutale » .

Le ministère de l’Économie nous alerte sur un reconfinement strict

Quant au ministère de l’Économie, c’est encore une autre histoire. Pour le ministre, le confinement va avoir lieu et va se prolonger jusqu’aux fêtes de décembre et plus encore. Ce dernier avoue la somme allouée aux mesures d’urgence liées à un nouveau confinement plus strict en décembre 2021. D’après ses informations, le quatrième projet de loi de finances rectificatives prévoit une enveloppe de 20 milliards d’euros en cas de prochain reconfinement. Ce projet doit bientôt être examiné en commission des finances à l’Assemblée nationale.

Cette somme couvrira les frais liés au chômage partiel, aux aides pour les plus précaires, l’accès au fond de garantie pour les petits commerces et pour les indépendants, etc. Bruno Le Maire précise qu’un mois de confinement couterait à l’État environ 15 milliards d’euros. Afin d’éviter une série de confinements, le gouvernement pourrait envisager un reconfinement strict pour toute la population, selon certains professionnels de santé.

>>> A lire aussi : Covid-19 : les non-vaccinés bientôt reconfinés pour lutter contre la pandémie ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0