Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : à quand le retour à la normale grâce à la vaccination ?

Publié par Claire JONNIER le 04 Fév 2021 à 10:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le moral des Français est en berne, tout le monde se pose la question du retour à la normale. C’est d’autant plus vrai avec la menace d’un reconfinement jugée illégitime en raison des lenteurs de la vaccination contre le covid-19. Alors quand est-ce que ça va se calmer ? Voici une estimation !

>> À lire aussi : Le vaccin AstraZeneca autorisé en France : une grande opportunité ?

Covid-19 : le calendrier de la vaccination

En France, la vaccination contre le covid-19 a démarré dès le mois de décembre. Pour autant, on assiste à certaines lenteurs dans le processus même si visiblement, il est plus productif puisque nous sommes actuellement à 2,5 % de la population vaccinée pour la première dose. Un progrès encore faible en comparaison de la population britannique qui affiche 15 % de la population vaccinée.

Et justement, on constate déjà un ralentissement des personnes hospitalisées et moins de tests positifs. C’est d’ailleurs le chiffre à atteindre selon Stéphane Paul, immunologiste et membre du comité vaccin Covid-19. « Il faut avoir au moins 10% de la population vaccinée pour observer un ralentissement de l’épidémie. »

covid-19-a-quand-le-retour-a-la-normale-grace-a-la-vaccination

De premiers résultats au printemps mais surtout en été

70 millions de personnes vaccinées à la fin de l’été… En tous les cas, c’est ce qu’annonce le ministre de la Santé Olivier Véran. Selon toute probabilité, il faut voir moins large dans la mesure où il faut deux doses pour que le vaccin soit efficace. En sachant qu’en plus, le laboratoire Pfizer et AstraZeneca ont annoncé un ralentissement dans la production.

En tous les cas, 80 % des pensionnaires en EHPAD devraient avoir reçu le vaccin à la fin du mois de mars. Et pour Emmanuel Macron, tous les volontaires pourront se faire vacciner d’ici le 22 septembre. « L’effet sur les morts et les hospitalisations va se jouer avec la vaccination des plus âgés » explique Martin Blachier, médecin de santé publique et épidémiologiste. Et ce retour à la normale ? Et bien il semblerait que les premiers résultats puissent se faire sentir dès le printemps mais surtout, au cours de l’été !

>> À lire aussi : Vaccin : nouveau rebondissement au sujet des doses Pfizer/BioNTech

0