Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Quels sont les véritables effets de la pleine lune sur le sommeil

Publié par Sabine le 07 Nov 2021 à 7:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis toujours, le cycle de la Lune fascine l’homme. Cet astre qui renvoie la lumière du soleil et qui croît et décroît de manière régulière et aussi poétique a de quoi échauffer les esprits. Depuis l’Antiquité, on l’observe, on la célèbre, on cherche à la décrocher pour l’offrir en présent à l’être aimé, on a même marché dessus et rapporté des échantillons de son sol. Aujourd’hui, des puissances voudraient se l’accaparer. En attendant sa colonisation, il semblerait qu’elle ait plus d’effets sur nous et notre sommeil que nous n’en avons sur elle. Alors, est-ce que la Lune perturbe vraiment notre sommeil, et pourquoi ?

pleine lune sommeil

 

Le cycle lunaire en question

Tout d’abord, il faut rappeler que c’est la même face de la lune que nous sommes en mesure d’observer. Lorsque l’on parle de la face cachée de la Lune, ce n’est donc pas une figure de style. Pour le dire simplement, le cycle de la Lune correspond à ses différentes surfaces éclairées par le Soleil durant la lunaison. Celle-ci est de 29,5 jours, ce qui est à peu près identique à un mois calendaire. Contrairement au Soleil que nous voyons dans sa plénitude, la Lune, qui tourne sur elle-même en même temps qu’autour de la Terre, monte et descend. Pour savoir si nous sommes en période de lune montante ou descendante, une astuce simple consiste à prolonger l’arc qu’elle forme. Si le résultat est un P, il s’agit du premier quartier, si c’est un D, il s’agit de la lune descendante. Enfin, il y a évidemment les nuits de Nouvelle Lune durant lesquelles elle reste invisible. Ces variations rendent la lune particulièrement intrigante. On lui attribue des vertus, voire des méfaits. Quels sont-ils ?

Lorsque la Lune éveille l’imagination

On ne compte plus les histoires d’épouvante dans lesquelles la Lune tient un rôle prépondérant. Entre les vampires ou les loups-garous qui se transforment lorsqu’elle apparaît dans sa blancheur spectrale ou encore les sorcières qui chevauchent leur balai les soirs de pleine lune, elle sert de ferment à l’imagination la plus débridée. Les astronomes ont pu tout de même observer que le cycle lunaire pouvait influer sur les marées. Ainsi les grandes marées d’équinoxe ont sans doute à voir avec la nouvelle ou la pleine lune. Les jardiniers pensent qu’il est préférable de semer des plantes comme les carottes ou les laitues les soirs de pleine Lune. La lumière réfléchie par celle-ci stimulerait les pousses. Les amateurs de champignons et les mycologues pensent également qu’il est plus judicieux d’attendre qu’elle soit à sa plénitude pour se lancer à la cueillette des cèpes. Mais qu’en est-il de notre sommeil et de notre santé ?

Vous avez un sommeil agité les soirs de pleine lune ?

La croyance populaire veut que la pleine lune perturbe le sommeil. Vous l’avez peut-être déjà expérimenté, ou constaté que vos enfants ont plus de difficultés à s’endormir lorsque la Lune est ronde. Des études tout à fait sérieuses concluent que la pleine lune pourrait effectivement avoir des conséquences sur la qualité du sommeil. Ainsi, les phases de sommeil léger et d’éveil augmentent pour les participants à cette expérience. Pour trouver une réponse à cette anomalie de comportement, l’hypothèse la plus probable émise serait l’existence d’un rythme circalunaire. Notre organisme fonctionne selon un rythme de 24 heures appelé rythme circadien. C’est une horloge biologique. En se basant sur notre activité et sur l’exposition à la lumière du jour, notre organisme produit différentes hormones nous permettant de ressentir la faim ou la fatigue. En conséquence, sur une période d’un mois, certains processus comme le sommeil via la lumière nocturne, pourraient être modifiés. Ce rythme circalunaire reste à l’état d’hypothèse chez l’homme, mais a déjà été observé chez des organismes marins. D’autres espèces mammifères semblent aussi réceptives à l’astre lunaire.

Comment éviter de laisser la Lune s’inviter dans votre sommeil ?

C’est le plus souvent la lumière de l’astre qui joue le rôle de perturbateur. Afin de l’empêcher de différer votre endormissement ou de vous réveiller lorsqu’il atteint son apogée, fermez vos volets et tirez les doubles rideaux. Comportez-vous comme un soir ordinaire. C’est en effet en reproduisant une obscurité totale qu’il vous sera plus facile de sombrer dans un sommeil réparateur. Pour ce qui est des enfants, il semblerait bien que la Lune les attire. Il est toujours possible de leur raconter l’histoire de la Lune qui a rendez-vous avec le Soleil pour les endormir. Il semble aussi que les accouchements sont plus fréquents les soirs de pleine Lune. Quant à vous, si vous ne trouvez pas le sommeil les soirs de pleine lune, il est toujours possible de « demander à la Lune » de tamiser sa lumière pour que vous puissiez vous reposer. Dans tous les cas, la Lune reste un astre mystérieux et c’est ce qui la rend encore plus belle !

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.