Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : le pire s’abat sur une fillette de 3 ans…

Publié par Salomee le 24 Juil 2020 à 12:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Belgique, l’épidémie reprend à vitesse grand V comme dans plusieurs autres pays, à l’image de la France. Mais cette fois-ci, les experts belges alertent la population sur les véritables risques de la maladie en annonçant la mort d’une fillette de 3 ans. C’est le choc. Retour sur ces récentes annonces.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Accident qui a tué 5 enfants sur l’A7: la nouvelle révélation choc !

La mort inattendue d’une fillette de 3 ans en Belgique renforce les inquiétudes

La suite aprés cette video

Depuis le début de l’épidémie, les enfants comme les jeunes ne sont pas les cibles principales de ce dangereux virus. Pourtant, certains cas isolés perdent la vie, à l’image de cette fillette de 3 ans, qui vient de décéder des suites du covid-19 en Belgique.

La suite après cette publicité

Lors d’une conférence de presse du Centre interfédéral de crise de lutte contre le coronavirus, Boudewijn Catry, le replaçant de Yves Stevens, actuellement en quarantaine, a voulu sensibiliser une nouvelle fois la population sur les dangers de cette épidémie. 

« Nous déplorons également le décès d’une fille de 3 ans. Elle était confirmée au COVID-19 par test de laboratoire et présentait des comorbidités sévères. Il faut espérer que cette triste nouvelle nous serve de prise de conscience. Il est, en effet, rare qu’une jeune personne décède du coronavirus mais il est clair que personne n’est immunisé. »

La suite après cette publicité

Pour ce responsable du service infections liées aux soins et antibiorésistance chez Sciensano, il « est important que nous arrêtions cette augmentation le plus vite possible pour éviter une aggravation » . Il a tenu à rappeler les gestes barrières et les comportements à bannir. Dans une telle épidémie, la responsabilité citoyenne a le pouvoir de sauver des milliers de vies. 

Les jeunes, moins touchés, doivent prendre conscience qu’ils ne sont pas invincibles mais surtout qu’ils peuvent transmettre le virus à des personnes fragiles ou vieillissantes. En effet, les indicateurs sanitaires français démontrent que les plus touchés ont entre 20 et 40 ans, affirme FranceInfo. Bien qu’ils ont moins de chance de développer des formes graves de la maladie, ils participent à sa prolifération. De plus, moins de chance ne veut pas dire pas de chance : le covid-19 a le pouvoir de tuer des jeunes, à l’image de cette petite fille d’à peine 3 ans… 

Source : RTBF.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Covid-19 : nouvelle découverte extrêmement inquiétante pour les enfants !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.