Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : une nouvelle version du virus inquiète terriblement

Publié par Romane TARDY le 03 Juil 2020 à 13:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Covid-19 a muté depuis son apparition. Cette mutation semble le rendre de plus en plus dangereux et contagieux. Les chercheurs sont inquiets.

La suite après cette publicité

A lire aussi : 111 personnes contaminées après avoir assisté à un mariage puis aux funérailles du marié deux jours plus tard

La suite après cette vidéo

Une mutation du Covid-19 suspecte

Aujourd’hui, c’est une variante du SARS-CoV-2 qui circule dans le monde. Dans la revue Cell, des chercheurs affirment que la version du Covid-19 qui circule actuellement est une version mutée et plus contagieuse que celle apparue en fin d’année en Chine. Cette information assez inquiétante reste à confirmer : « Il semble que le virus se réplique mieux et puisse être plus transmissible, mais nous en sommes toujours au stade d’essayer de le confirmer. Mais il y a de très bons généticiens des virus qui travaillent là-dessus » , a expliqué Anthony Fauci, directeur de l’Institut des maladies infectieuses américain.

La suite après cette publicité

La variante du Covid-19 est nommée D614G et domine aujourd’hui. Les chercheurs avaient souhaité prévenir que le virus était plus transmissible une fois muté ainsi. Ils avaient mis en ligne les résultats mais cette affirmation avait été beaucoup critiquée. L’équipe n’avait pas pu prouver que la mutation est la cause de la domination. Les chercheurs ont donc continué leur travaux.

Une mutation plus infectieuse

Pour ce faire, ils ont analysé les données de 999 patients britanniques hospitalisés à cause du Covid-19. Ils ont alors observé que ceux qui avaient la forme mutée du Covid-19 avaient plus de particules virales en eux mais cela ne changeait pas la gravité de la maladie. Une bonne nouvelle ! Toutefois, les expériences ont montré que la variante serait trois à six fois plus capable d’infecter les cellules. Les résultats restent à confirmer car une expérience in vitro ne peut reproduire la dynamique exacte de la pandémie. Les chercheurs vont donc poursuivre leur observation pour connaître le virus au mieux.

La suite après cette publicité

A lire aussi : E=M6 diffuse un reportage sur la cellulite qui révolte les téléspectateurs (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.