Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

La déprime de l’automne : comment lutter contre ce mal ?

Publié par Sabine le 03 Oct 2021 à 7:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Faites-vous une raison, l’été est fini. En effet, l’automne a débuté le 22 septembre. Le froid, la grisaille, le manque de lumière s’installent… Et la mélancolie aussi. C’est bien l’automne et sa déprime qui arrivent. En général, elle dure quelques jours. Elle concerne environ 5 % de la population, essentiellement des femmes et des enfants de plus de 10 ans.

La déprime de l’automne est un état psychologique passager caractérisé par une baisse de moral et de tonus. Malheureusement, le fait d’être déprimé engendre des conséquences, des symptômes, qui peuvent être gênants au quotidien. Mais finalement cette fameuse déprime automnale, nous avons des conseils pour lutter contre elle. Soyez vigilants si cette perte de joie de vivre dure et se produit plusieurs fois, qu’elle ne cache pas une maladie psychique, la dépression. Elle nécessite une prise en charge médicale rapide et appropriée.

deprime automne

Les symptômes de la déprime automnale

Lors du passage à l’automne, cette forme de déprime saisonnière se fait ressentir en raison du manque de luminosité. La diminution de l’intensité et de la durée de la lumière du soleil joue un rôle important sur l’organisme et sur le bien-être. Cela perturbe la production d’une hormone, la sérotonine, qui régule nos cycles de sommeil et notre humeur. Les symptômes de la déprime surviennent dès le début de l’automne, surtout dans les jours qui suivent le passage à l’heure d’hiver, et s’étendent jusqu’au printemps. Nous avons du mal à affronter la baisse des températures, le manque de soleil et les journées qui diminuent.

Le « coup de blues » de l’Automne s’accompagne d’une perte d’intérêt pour les activités de tous les jours. Nous n’avons envie de rien avec le moral à zéro. Nous pouvons ressentir des idées noires. Le manque de lumière a des répercussions sur la qualité du sommeil. Le sommeil est plus long, mais il n’est pas réparateur. Ceci entraîne une fatigue durant la journée, qui peut même commencer dès le réveil. Cet épuisement a pour conséquence une difficulté à se concentrer.

Ce « coup de cafard » influence notre comportement alimentaire. Il peut soit engendrer une perte d’appétit soit une fringale. Cette dernière se caractérise surtout par une envie de sucre, qui entraîne une prise de poids.

La tristesse due à l’arrière-saison entraîne parfois un manque de confiance en soi, qui s’accompagne de remises en question permanentes et de culpabilité. Cela peut conduire à l’isolement. À long terme, une déprime peut évoluer en dépression, si elle s’installe ou si elle revient trop souvent.

Les solutions pour lutter contre la déprime de l’Automne

Heureusement, nous disposons de plusieurs solutions pour garder le sourire et la forme pour affronter cette saison. Pour lutter contre la déprime, positivez et ne vous laissez surtout pas emporter par la tristesse. Malgré cette perte de joie de vivre passagère, il est très important de ne pas vous isoler et de garder un lien social. Diverses médecines douces peuvent vous aider à surmonter ce coup de blues passager : l’acupuncture, la naturopathie, l’homéopathie. Demandez conseil à votre médecin, afin de déterminer laquelle de ces médecines naturelles convient le mieux à vos symptômes.

Une alternative à la lumière du soleil existe, la luminothérapie. Elle consiste à s’exposer devant une lumière artificielle proche du soleil produite avec des lampes spéciales. Une séance quotidienne à la maison ou en institut compense l’exposition naturelle au soleil. Celle-ci compense le manque de lumière et ses effets secondaires. L’idéal est toutefois de s’exposer à la lumière du jour, au moins 30 minutes par jour. La lumière du soleil ou issue de la luminothérapie régule la sérotonine, une hormone qui régule l’humeur. Cette dernière précède la formation de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Elle régule notre cycle veille-sommeil et signale la nuit à notre corps. Si l’on en manque, on ne ressent pas le besoin de dormir.

Le sommeil est primordial pour éviter la déprime et ses conséquences. Changez-vous les idées en profitant d’une belle balade pour admirer les splendides couleurs automnales de cette saison. Et faites du sport en extérieur. Le soleil associé à des températures fraîches de saison active la circulation sanguine. Ce qui permet de fabriquer des endorphines, qui donnent de l’énergie à l’organisme. De plus, pratiquer une activité sportive 2 à 3 fois par semaine améliore le métabolisme, qui joue un rôle sur la qualité du sommeil.

L’alimentation joue aussi un rôle dans la lutte contre la déprime de l’Automne. Les coups de déprime sont plus fréquents, car nous sommes carencés en vitamines. Mangez des légumes de saison pour bénéficier au maximum de leurs vitamines et booster votre organisme.

Si la déprime s’installe dans la durée ou se répète, vous devez absolument consulter un médecin. Cela peut être le signe d’une dépression. Dans ce cas-là, un traitement doit être entrepris le plus tôt possible pour obtenir les meilleurs résultats.

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.