Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccins contre le Covid-19 : Le nombre inquiétant de Français prêts à être vaccinés…

Publié par Colin le 10 Nov 2020 à 18:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Selon un sondage d’Ipsos publié le 5 novembre, seulement 54 % des Français seraient prêts à se faire vacciner contre le Covid-19. La population française serait donc la moins favorable à un vaccin parmi toutes les populations sondées selon cette étude.

La suite après cette publicité
(Ipsos)

A lire aussi : Coronavirus : Pouvez-vous participer aux test des futurs vaccins ?

La suite après cette vidéo

La France dernière du classement

Dans ce sondage, figure le taux de la population qui voudrait se faire vacciner si un vaccin était disponible, allant du pays où la population voudrait le plus se faire vacciner jusqu’au pays où la population voudrait le moins. Parmi les 15 pays sondés par l’enquête d’opinion, la France se trouve en bas du tableau. Les Français sont les plus hostiles à un vaccin, seul 54% sont prêts à se faire vacciner affirme Ipsos. Dans cette enquête, arrive en tête l’Inde avec 87% de sa population qui serait prête à se faire vacciner, juste derrière il y a la Chine avec 85%. Le premier pays européen y figurant est le Royaume Uni avec 79% de sa population favorable au vaccin.

La suite après cette publicité

Juste devant la France, en avant-dernière position, on retrouve les Etats-Unis avec 64% des Américains prêts à se faire vacciner contre le Covid-19. Le sondage indique également le changement d’avis des populations depuis le mois d’août. On remarque une baisse de 5% de la population française favorable au vaccin depuis août. Une baisse constatée dans l’ensemble des pays sondés. Ce sondage a été réalisé entre le 8 et 13 octobre 2020 sur 18 526 adultes âgées de 16 à 74 ans dans les 15 pays suivants : Inde, Chine, Corée du Sud, Brésil, Australie, Royaume Uni, Mexique, Canada, Allemagne, Japon, Afrique du Sud, Italie, Espagne, USA, France.

Le vaccin, entre espoir et craintes

Selon l’institut de sondage, les principales raisons de l’opposition au vaccin sont la peur d’essais cliniques trop précipités, la peur de potentiels effets secondaires, la peur de contracter le virus ou encore la peur des vaccins en général. Cependant une lueur d’espoir est apparu lorsque le laboratoire américain Pfizer a annoncé lundi 9 novembre avoir trouvé un vaccin contre le Covid-19 efficace à 90%. Le député européen EELV Yannick Jadot a alors demandé à ce que le vaccin soit rendu obligatoire. Sur Franceinfo il déclare « j’espère que tout le monde ira se faire vacciner ».

La suite après cette publicité

Source : L’Obs

A lire aussi : Quand sera disponible le vaccin annoncé par Pfizer ? 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.