Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« NeoCov » : Un autre coronavirus prêt à faire éclater une nouvelle crise sanitaire ?

Publié par Sacha JOUANNE le 01 Fév 2022 à 20:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Plusieurs chercheurs de l’Université de Wuhan sont très inquiets au sujet d’un autre coronavirus que celui du Covid-19. Baptisé « NeoCov » , il pourrait être très dangereux pour l’Homme bien qu’aucune contamination n’ait été détectée, pour le moment. Certains scientifiques se sont d’ailleurs montré plutôt rassurant à ce sujet. On vous en dit plus dans cet article.

Publicité
coronavirus-nouveau-neocov-scientifiques-chinois-alerte

>>> A lire aussi : Vaccin : Ce nouvel effet secondaire qui inquiète

Le « NeoCov » :  Ce coronavirus inquiète plusieurs chercheurs chinois

Une nouvelle crise sanitaire peut-elle bientôt nous frapper ? À en croire une récente étude menée par des scientifiques de l’Université de Wuhan, ville où les premiers cas de la Covid-19 ont été détectées, c’est fort possible. En effet, plusieurs d’entre eux ont tenu à tirer la sonnette d’alarme, après avoir réalisé des recherches sur un autre coronavirus, baptisé « NeoCov » . Étudié depuis plus de dix années, il a été découvert la toute première fois chez des chauves-souris en Afrique du Sud.

Publicité

D’après les chercheurs chinois, le « NeoCov » pourrait être très dangereux car il serait proche du Mers-CoV. Ce dernier a notamment été connu pour être le syndrome respiratoire du Moyen-Orient, découvert en 2012 en Arabie Saoudite. Pour rappel, ce coronavirus avait notamment été mortel dans plusieurs pays de la région. Les détails des recherches de ces scientifiques de Wuhan ont notamment été publiés sur le site « BioRxiv » le 25 janvier dernier.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Mais pour le moment, il semble qu’il ne soit pas nécessaire d’être inquiet puisque aucune transmission du « NeoCov » entre une chauve-souris et un humain n’a été détectée.

« C’est une réelle menace mais qui n’est vraiment pas nouvelle »

Publicité

Plusieurs personnes connaissant bien le sujet se sont montrées rassurant concernant le « NeoCov » . C’est notamment le cas de l’immunologue et professeur à l’Université de Bar Ilan à Tel Aviv, Cyril Cohen, qui s’est exprimé sur la chaîne I24News. « Il ne faut pas paniquer. Pour l’instant, il n’y a pas d’évidence que le NeoCoV soit capable, tel qu’il est, de contaminer les populations humaines » , a-t-il confié.

Même son de cloche du côté du professeur Éric Muraille, immunologiste et maître de recherche au Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS). Contacté par le média belge, la RTBF, il ne s’est pas montré très inquiet. « Le point important à retenir est qu’il y a dans la nature un nombre considérable de virus potentiellement dangereux. Plus nous envahirons les écosystèmes sauvages et plus nous serons en contact avec ces virus et plus la probabilité d’une adaptation à l’humain de ces virus augmentera » , a-t-il déclaré, avant d’ajouter. « C’est une réelle menace. Mais qui n’est vraiment pas nouvelle » .

Publicité

>>> A lire aussi : Omicron meurtrier ? La très mauvaise nouvelle qui vient de tomber

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.