Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Des champignons « magiques » qui soignent la dépression ? L’étonnant projet de l’université d’Oxford

Publié par Alicia Trotin le 06 Nov 2022 à 15:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Considérée comme étant le mal de ce siècle, la dépression touche presque 280 millions de personnes dans le monde. C’est pourquoi, des études s’intéressent au bien-être psychologique et aussi aux diverses manières de vaincre définitivement la dépression. Une solution à première vue farfelue a été proposée et elle pourrait voir le jour plus rapidement que prévue.

À lire aussi : Dépression : Cette habitude de sommeil qui peut vous aider à y remédier

C’est le nouveau projet de l’université d’Oxford, faire disparaitre la dépression en trois ans grâce à un célèbre champignon hallucinogène : la psilocybine. Étudié depuis les années 50, il a été découvert grâce à certains rituels traditionnels du Mexique.

Un traitement d’un nouveau genre

Le professeur Guy Goodwin, chercheur principal de cette étude pour l’Université d’Oxford, a expliqué que la dose la plus élevée de psilocybine est celle qui a eu le plus grand impact sur la dépression des gens. L’étude a été menée sur 233 personnes et permis de révéler que trois semaines après l’administration d’une grosse dose de cette drogue psychédélique, les symptômes de la dépression étaient moins nombreux que ceux traités à des quantités plus faibles.

Liam Modlin, thérapeute, a déclaré que le médicament met les patients dans un état de rêveries pendant six à huit heures, ce qui permet aux médecins de faire des « percées émotionnelles ». Cette unique dose aurait aidé à soigner la dépression résistante au traitement dans 40 % des cas, d’après le New England Journal of Medicine.

« Cela suggère que la psilocybine a un véritable effet pharmacologique, une constatation essentielle pour qu’elle soit reconnue comme une nouvelle option de traitement à l’avenir. »

Guy Goodwin, chercheur à l’université d’Oxford – The Sun

À lire aussi : Cancer du sein : Ce nouveau traitement pour sauver des milliers de femmes

En cas de retour de la dépression

Il reste un petit détail, l’effet miraculeux de cette substance serait efficace durant trois ans, après cette durée les bienfaits s’estomperaient. Il reste donc une possibilité de retour des symptômes de la dépression. Le professeur Anthony Cleare, du King’s College de Londres, a expliqué que les chercheurs se penchaient sur les solutions durables.

« Cela pourrait impliquer l’ajout d’autres traitements, tels que des thérapies psychologiques, ou la répétition périodique du traitement à la psilocybine »

Le professeur Cleare

Pour l’équipe d’Oxford le feu vert a été donné pour débuter la dernière étape des essais cliniques. À la suite de cela, un nouveau traitement pourrait être proposé à l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA). Si elle est approuvée, elle serait un véritable signe d’espoir pour 2,7 millions de Britanniques souffrant de cette maladie. De nombreux cas de dépression résistent aux médicaments actuellement sur le marché. Ils sont donc susceptibles de recevoir ce nouveau traitement à la psilocybine d’ici quelques années.

Un médicament radical avec de la kétamine avait déjà été validé par la MHRA pour traiter la dépression. Toutefois, le prix de ce vaporisateur nasal est actuellement trop cher pour être utilisé. Nous soignerons-nous avec des champignons hallucinogènes ? Réponse d’ici 2025.

À lire aussi : Vous avez des insomnies? Voici un nouveau traitement efficace

0