Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Cancer du sein : Ce nouveau traitement pour sauver des milliers de femmes

Publié par Charlène Deveaux le 30 Mar 2022 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des résultats très positifs ont été constatés suite au test du médicament « trastuzumab deruxtecan » chez des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique HER2-positif.

>>> À lire aussi : Cancer du sein : Pourquoi la mortalité est-elle plus importante chez les femmes noires ?

Nouveau traitement contre le cancer du sein

Il y a des nouvelles qui donnent le smile. En Espagne, Javier Cortés, docteur et directeur du Centre international du cancer du sein de Barcelone (IBCC), a récemment publié les constatations émises suite à l’étude « la plus positive de l’histoire«  du cancer du sein. En effet, comme le relate Yahoo Actualités, cette recherche avait comme objectif de tester l’efficacité du médicament « trastuzumab deruxtecan » chez des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique HER2-positif.

L’essai, paru dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine, a montré que ce traitement engendrait des résultats particulièrement positifs et efficaces chez les patientes atteintes du cancer du sein, et ayant participé à l’expérience. « Ce médicament est tellement innovant et améliore tellement le pronostic par rapport au traitement standard actuel que nous pourrions être en présence du médicament le plus actif de l’histoire du cancer du sein » , a annoncé le Dr Cortés.

cancer

Avancée majeure dans la recherche scientifique

Pour rappel, le cancer du sein représente la première cause de mortalité chez les femmes, et près d’une femme sur 12 développe un cancer du sein dans sa vie. En 2020, environ 685 000 femmes sont mortes de la maladie. C’est pourquoi ce traitement représente des perspectives d’évolutions et d’espoirs considérables. D’ailleurs, d’après les dires du docteur espagnol, ce médicament pourrait « guérir la maladie chez certaines patientes, car la tumeur disparaît dans 16 % des cas » .

Afin de réaliser ce constat, les chercheurs ont testé le « trastuzumab deruxtecan » auprès de 524 patientes. Parmi elles, le New England Journal of Medicine raconte que « le pourcentage de ceux qui étaient en vie sans progression de la maladie à 12 mois était de 75,8% avec le trastuzumab deruxtecan et de 34,1% avec le trastuzumab emtansine (le traitement standard) » . Des chiffres tellement efficaces que désormais, ce médicament est la nouvelle norme de traitement en deuxième intention pour les patientes atteintes d’un cancer du sein HER2-positif, conclut le média.

>>> À lire aussi : Nouvelle découverte majeure sur la destruction des tumeurs cancéreuses

0