Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Olivier Véran : ses annonces inattendues sur le pass vaccinal font polémique

Publié par Justine le 03 Fév 2022 à 10:56

Invité sur BFM TV ce mercredi 3 février soir, Olivier Véran est venu évoquer la pandémie de Covid-19 et donner plus d’informations sur le fonctionnement du pass vaccinal. Le Ministre de la Santé a annoncé un changement de taille : une infection équivaut à une injection. Voici ce que l’on sait.

Pass vaccinal : changements

>>> À lire aussi : Fin du pass vaccinal : Olivier Véran dévoile la date

Assouplissement du pass vaccinal

La mise en place du pass vaccinal fait fortement débat en France. Encore très flou, Olivier Véran est venu préciser ce dispositif sur BFM TV, tout en évoquant les mesures d’assouplissement à venir. Pour résister au virus, le système immunitaire doit être stimulé au moins 3 fois : « Une stimulation, ça peut être : une injection du vaccin ou une infection », précise le Ministre.

Il expose les cas de figure possibles pour conserver les bénéfices du pass :

  • Une injection et deux infections ;
  • Deux injections et une infection (qu’elle soit avant les injections, au milieu ou après) ;
  • Trois injections de vaccin ;
  • Attention, si une personne a été infectée à trois reprises, elle devra impérativement se faire vacciner une fois pour prétendre au pass vaccinal ;
  • Par contre, si vous avez eu une seule dose de vaccin et une infection, vous avez 4 mois pour recevoir la dose de rappel.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Ce nouveau vaccin qui pourrait tout changer

La fin du pass vaccinal en juillet ?

Simplifié, le pass vaccinal permet aux personnes ayant contracté le Covid-19 de conserver le pass. À une seule condition : elles doivent avoir reçu « au minimum, une dose de vaccin pour renforcer l’immunité ».

Par ailleurs, Olivier Véran a annoncé le calendrier de la levée des restrictions. Le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur et le télétravail n’est plus imposé. Enfin, le pass vaccinal devrait être supprimé en juillet si les voyants restent aux verts. Si les réanimations sont « vidées » et « s’il n’y a pas de nouveau variant en circulation à ce moment-là, l’utilité du pass sera discutable et nous pourrons le retirer ».

Ces annonces n’ont pas vraiment fait l’unanimité, ce jeudi matin, le #verancharlatan est en TT sur le réseau social à l’oiseau bleu.

>>> À lire aussi : « Il n’y croit pas » : Non-vacciné contre le Covid-19, sa greffe de coeur est refusée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.