Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Attention, ces poissons peuvent être dangereux pour votre santé !

Publié par Lucie le 19 Déc 2020 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Certains poissons sont à éviter de manger. En effet, même si les nutritionnistes de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) recommandent de manger du poisson, ils conseillent de n’en manger que deux fois par semaine pour réduire les risques liés à la contamination des eaux.

La suite après cette publicité

Des poissons dangereux pour la santé

CNews a réalisé une liste des poissons qui peuvent être particulièrement dangereux pour notre santé. En effet, même si le poisson est réputé pour être bon pour la santé, certaines espèces sont à éviter. Certains poissons peuvent contenir du mercure dans leur chair. Selon la liste de CNews, il est recommandé de ne pas consommer de poissons prédateurs. Effectivement, ces poissons sont souvent riches en mercure car ils consomment eux-mêmes d’autres petits poissons contaminés.

Il est donc fortement déconseillé de manger de l’espadon. Pour n’avoir aucun effet néfaste sur la santé, il est recommandé de consommer des sardines, de la sole ou encore de la truite qui ont des taux de mercure les plus bas. CNews a également expliqué que la roussette était nocive pour la santé. En effet, la roussette, l’un des plus petits requins, accumule beaucoup de cadmium et de mercure. Il est également déconseillé de consommer de l’anguille. Très gras, ce poisson accumule des polychlorobiphényles (PCB) et du méthylmercure, très nocifs pour la santé.

La suite après cette publicité

L’Anses avait expliqué : « À haute dose, le méthylmercure est toxique pour le système nerveux central de l’homme, en particulier durant son développement in utero et au cours de la petite enfance ». Il est donc fortement recommandé de limiter la consommation de certains poissons d’eau douce à une fois tous les deux mois.

À lire aussi : Terrine, fromage : Rappel de certains produits de Auchan et des magasins U

Distinguer le saumon sauvage du saumon d’élevage

La suite après cette publicité

D’autres poissons sont à éviter de manger car ils sont menacés d’extinction comme le thon rouge, très réputé pour sa chair particulièrement grasse. Le site propose donc une alternative avec le thon blanc qui est tout aussi bon. Toutefois, un responsable du département de l’évaluation des risques liés aux aliments à l’Anses avait indiqué qu’il était impossible de déterminer quels poissons étaient les plus contaminés. Il avait déclaré à nos confrères du Figaro Santé : « Les poissons sauvages peuvent être peu ou très contaminés, selon ce qu’ils ont mangé ».

En ce qui concerne le saumon, il faut bien distinguer le saumon sauvage du saumon d’élevage (ici, les pires marques de saumons fumés). En effet, le saumon est parfois considéré comme l’emblème d’un régime sain et équilibré mais s’il vient d’un élevage celui-ci peut être mauvais pour votre santé.

Les poissons d’élevage peuvent grandir dans de mauvaises conditions. Afin de les faire grossir plus vite, ils sont nourris avec des matières grasses transformées. De plus, ils sont gavés d’antibiotiques, rapporte CNews. Il est donc recommandé de consommer du saumon sauvage d’Alaska.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Supermarchés : Ces pièges dans lesquels vous pourriez tomber lors de vos courses pour le repas de Noël !