Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vous avez des problèmes de vue ? Adoptez le régime méditerranéen !

Publié par Céline le 28 Juin 2021 à 19:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décider d’adopter un régime méditerranéen à base de légumes, fruits, légumineuses, céréales complètes, d’huile d’olive ainsi que de poissons gras permettrait de réduire le risque de la  détérioration de la vue chez les adultes âgés de plus de 50 ans, selon les dernières études de certains chercheurs français.

Vous avez des problèmes de vue Adoptez le régime méditerranéen !

Image Pixabay

>>> À lire aussi : Régime végétalien : Des enfants tout petits et frêles ?

Le régime Méditerranéen capable de prévenir les problèmes de vue ?

Habiter en Méditerranée n’est pas bon seulement pour le moral. Il est en effet intéressant de savoir que l’alimentation capable de prévenir la DMLA (la dégénérescence maculaire liée à l’âge) serait un régime de type méditerranéen. Celui-ci est très riche en légumes et en fruits et apporte des oméga 3 grâce aux poissons gras. C’est en tout cas ce qu’explique l’auteure de l’étude, Bénédicte Merle, de l’Inserm et de l’université de Bordeaux.

Depuis 20 ans, le monde scientifique s’intéresse au rapport entre l’alimentation et la DMLA. Et à ce jour, ils sont capables d’affirmer que certains aliments dont les acides gras et les antioxydants sont capables de ralentir cette maladie de la vue. Pour être plus précis, ces nutriments permettent de protéger la macula se trouvant au centre de la rétine. Zone oculaire qui est affectée par la DMLA.

>>> À lire aussi : Une mère de famille fait faire un régime à sa fille de 4 ans : découvrez son incroyable transformation ! (vidéo)

Une étude réalisée sur 609 participants pendant 8 ans

Lors d’une étude prospective de cohorte appelée ALIENOR, les chercheurs ont décidé d’étudier le rapport entre la présence de lutéine et de zéaxanthine (des caroténoïdes) dans le plasma sanguin mais également dans le développement de DMLA. L’équipe de la chercheuse de l’Inserm Bénédicte Merle a donc analysé les prélèvements sanguins des participants et a évalué leur concentration plasmatique en ces deux caroténoïdes.

La concentration de ces pigments a été observée chez 609 participants. Ceux-ci étaient âgés en moyenne de 73 ans. Les chercheurs ont également réalisé une consultation ophtalmologique dans le but de diagnostiquer la DMLA. Ensuite, ils ont établi un suivi de 8 ans. Laps de temps durant lequel, 54 des participants ont développé une DMLA. La zéaxantine et lutéine sont présentes dans la macula, elles y protègent l’œil de la lumière bleue ainsi que des attaques des molécules dérivant de l’oxygène.

Néanmoins, il faut savoir que le corps humain n’est pas capable de synthétiser ces pigments. Ces derniers doivent donc être absorbés. Il est possible de les retrouver dans les fruits jaune orangé, les légumes avec des feuilles vertes. A ce jour, il n’existe aucun traitement complètement efficace contre la DMLA. Néanmoins, il est possible de ralentir la progression de cette maladie grâce à un régime méditerranéen.

>>> À lire aussi : Il teste le régime carnivore durant 3 mois et dévoile sa transformation physique (vidéo)

Source : LeFigaro
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail