Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Rentrée scolaire : les pédiatres tirent la sonnette d’alarme !

Publié par Quentin VIALLE le 21 Août 2020 à 7:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les vacances sont finies. Alors que la rentrée approche à grand pas, de nombreux pédiatres, inquiets, conseillent de vacciner les enfants contre la grippe ainsi que la gastro. Le Tribunal du Net vous explique tout.

La suite après cette publicité

Un protocole sanitaire imprécis avant la rentrée

Désormais à deux semaines de la rentrée scolaire, de nombreux pédiatres se disent très inquiets. « Il est certain qu’avec la rentrée scolaire et le retour en collectivité des plus petits, le risque de survenue de contamination par le SARS-CoV-2, aussi bien chez les enfants que chez les adultes qui les encadrent, est réel« , alerte sept sociétés savantes de pédiatrie, dans une lettre ouverte publiée ce mercredi 19 août et relayée par Le Monde.

La suite après cette vidéo

Par ailleurs, le 20 juillet dernier, le protocole sanitaire a été envoyé aux établissements scolaires, assouplissant fortement les règles de distanciation physique. Des consignes qui ne semblent plus correspondre à la situation actuelle. Cependant, le ministère de l’Education nationale indiquait il y a quelques jours que le protocole pourrait être ajusté au besoin. « Il y aura des adaptations des modalités de la rentrée avec des réunions entre préfets, agences de santé et recteurs dans chaque région. »

La suite après cette publicité
rentrée scolaire vaccin grippe

À lire aussi >>> Coronavirus : nouvelle révélation choc sur les enfants

Faciliter le diagnostic

Dans cette lettre ouverte, les pédiatres appellent à vacciner les enfants contre la grippe, et la gastro-entérite. En effet, la grippe peut avoir un diagnostic similaire à celui du coronavirus. « Une vaccination contre la grippe élargie réduirait une partie des consultations pour syndromes respiratoires aigus« , affirme le professeur Alexandre Belot dans les colonnes du Monde. Cette vaccination massive aurait donc de nombreux avantages, notamment de « diminuer les consultations, les passages aux urgences et les hospitalisations à un moment où la circulation du SARS-CoV-2 risquera d’être à nouveau intense« .

La suite après cette publicité

Professeure de pédiatrie au CHU de Nantes, Elise Launey expliquait à ce sujet sur RMC : « Si on a moins d’enfants avec des diahrées et de la fièvre, on va moins souvent se poser la question ‘est-ce que c’est un Covid, est-ce qu’il faut que je fasse le test ?’ et éviter éventuellement des tests inutiles. (…). « Et il y a eu plus de décès par grippe en 2019 que de décès par Covid donc ça peut paraître justifié de proposer cette protection individuelle et collective dans le contexte sanitaire. »

« La rentrée scolaire risque d’être chaotique »

La rentrée fait donc craindre le pire à ces professionnels qui mentionnent qu’il faut « absolument éviter de dire que les enfants ne sont pas contaminateurs« . En effet, un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) précise ainsi : « Les enfants qui présentent des symptômes excrètent asymptomatiques est inconnu« . Par ailleurs, « les investigations des cas en milieu scolaire suggèrent que la transmission d’enfant à enfant en milieu scolaire est rare« . Autant de doutes qui planent sur cette rentrée scolaire avec les risques sanitaires encourus…

La suite après cette publicité

À lire aussi >>> Alerte : Rentrée scolaire annulée ou reportée ? La nouvelle qui inquiète

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.