Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin anti-Covid : déjà deux personnes auraient mal réagi au vaccin Pfizer/ BioNTech

Publié par Jessy le 10 Déc 2020 à 8:50
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que deux vaccins sont mis en place pour combattre le Covid-19 dans le monde, l’agence britannique du médicament a indiqué que deux personnes ont mal réagi au vaccin. En cause, une réaction allergique face à, peut-être, certains composants. Les autorités sanitaires britanniques déconseillent donc de se faire injecter le vaccin aux citoyens ayant connu de fortes « réactions allergiques » par le passé.

vaccin

>> À lire aussi : Coronavirus : une troisième vague est-elle à prévoir ? 3 scénarios possibles…

Deux patients ont mal réagi au vaccin Pfizer/ BioNTech contre le coronavirus

Au Royaume-Uni, les autorités sanitaires mettent en garde les citoyens. Alors que la campagne de vaccination bat son plein dans le pays, deux patients ont très mal réagi à la première injection du vaccin contre la Covid-19. Le Royaume-Uni, qui vaccine la population dite « vulnérable » depuis le 8 décembre, met en garde les personnes ayant connu « d’importantes réactions allergiques » dans le passé. « Deux personnes ayant connu des réactions allergiques importantes ont mal réagi » explique le directeur médical du service national de santé de l’Angleterre. La cause de cette mauvaise réaction serait donc due simplement à des allergies puissantes dans le passé.

>> À lire aussi : Covid-19 : Magaret Keenan, 90 ans, devient la première personne vaccinée contre le virus ! (vidéo)

« Les deux se remettent bien »

À cette heure, nous pouvons tout de même dire que « seulement » deux personnes ont mal réagi au vaccin, même s’il est trop tôt pour une conclusion positive du vaccin. Cependant, le service national de santé de l’Angleterre tient à rassurer le plus possible, et assure que « les deux se remettent bien » . À cause de leurs allergies, les personnes doivent, depuis des années, toujours avoir de l’adrénaline sur elles. Une recommandation a été déposée par l’agence britannique pour ne pas vacciner les citoyens « ayant un historique de réaction allergique importante à des vaccins, des médicaments ou de la nourriture » afin d’éviter de nouvelles réactions négatives à l’injection du vaccin.

>> À lire aussi : Covid-19 : plus de vaccin mais un médicament pour lutter contre le virus ?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0