Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« Un vaccin avec une protection plus longue » : La bonne nouvelle qui vient de tomber pour l’automne

Publié par Romane TARDY le 09 Août 2022 à 20:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une nouvelle vague est crainte à l’automne. C’est pourquoi une série de nouveaux vaccins, plus adaptés aux variants, devrait faire son arrivée sur le marché. BioNTech vient d’ailleurs d’annoncer espérer livrer pour l’automne un nouveau vaccin qui offrira une protection « plus large et plus longue » contre le Covid.

BioNTech travaille sur de nouveaux vaccins

Si le pic de la septième vague est passé, différents scénarios sont envisagés pour l’automne. Une nouvelle vague et de nouveaux variants pourraient arriver, il faut donc se préparer. BioNTech a alors annoncé une bonne nouvelle en prévision de cette période. Le laboratoire va proposer un nouveau type de vaccin qui permettra de créer une protection « plus large et plus longue » face au Covid-19.

On le sait l’efficacité des vaccins baisse avec le temps et notamment chez les personnes âgées. Cette immunité en déclin pourrait être un vrai problème cet automne. BioNTech en a conscience et a alors déclaré : « Nous avons dans les tuyaux des candidats de vaccins adaptés à des variants ainsi que des vaccins de nouvelle génération visant une protection plus longue et plus large » , a indiqué Ugur Sahin, directeur général de BioNTech.

Une livraison en octobre

Avec Pfizer, la firme allemande a déposé une demande d’autorisation auprès de l’Agence européenne des médicaments pour son vaccin adapté aux premiers variants d’Omicron. Il pourrait arriver sur le marché en octobre. Toutefois, Pfizer et BioNTech ne sont pas seuls sur le coup, Moderna a aussi achevé ses essais cliniques.

C’est pourquoi le laboratoire veut aussi s’axer sur une nouvelle génération de vaccins qui serait avec une protection « plus large », qui lutte contre l’ensemble des mutations et variants, et plus « longue », qui a une efficacité durable dans le temps. Le développement clinique devrait commencer ce mois-ci. Ce vaccin visera aussi davantage les variants BA.4 et BA.5.

Un retard reste possible suite à la pénurie de gaz naturel provoquée par la guerre en Ukraine. C’est un élément nécessaire pour la production de son vaccin mais pour le moment, la firme n’est pas encore très affectée.

Si vous souhaitez faire votre quatrième dose à l’automne, vous aurez donc sûrement un nouveau produit à disposition.

0