Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin : à quel moment appeler le Samu en cas d’effets secondaires ?

Publié par La rédaction le 07 Juin 2021 à 8:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Plus de 27 millions. Ce chiffre, c’est le nombre de premières doses déjà injectées en France. Si pour l’heure, le vaccin semble être le seul espoir quant au désir de sortir enfin vainqueur de cette guerre sanitaire, il est cependant nécessaire de rester vigilant.

En effet, à l’image des cas de thromboses pour l’AstraZeneca, le vaccin peut parfois provoquer certains effets secondaires. Alors à quel moment s’inquiéter si l’on en souffre, et quand est-il conseillé d’appeler le Samu ? On vous donne toutes les réponses que vous n’ayez plus à vous poser trop de questions !

>>> A lire aussi : Vaccin AstraZeneca : mort du célèbre mannequin Stéphanie Dubois après l’injection

Le vaccin et ses effets secondaires

Depuis maintenant plusieurs semaines, la vaccination en France bat son plein. Près de la moitié de la population française a, pour l’heure, reçu au moins la première dose permettant de lutter contre le virus de la Covid-19. Si les premiers effets ont pu déjà être constatés quant à l’efficacité de la vaccination dans d’autres pays comme l’Israël, il n’en reste pas moins que certains sujets nécessitent une vigilance accrue.

En effet, le vaccin peut parfois provoquer certains effets secondaires chez les personnes ayant reçu une ou plusieurs injections. Si en règle générale, ces derniers ne durent qu’une à deux journées, ils sont cependant à surveiller.

vaccin effets secondaires appeler samu

>>> A lire aussi : Lou Pernaut « à bout » : Elle subit de lourds effets secondaires du vaccin Pfizer

Quand appeler le Samu ?

Des symptômes persistants plusieurs jours durant après l’injection doivent obligatoirement être déclarées à un médecin voire même au Samu. En effet, que cela soit un mal de tête de plus de 4 jours, une douleur continue inexpliquée, des sensations de compression dans la poitrine ou encore le début d’une paralysie d’un membre, il s’agit dans tous les cas d’un effet secondaire dangereux du vaccin qui nécessite une consultation, voire une prise en charge médicale.

Cependant, les effets secondaires se font relativement très rares et ne se comptent qu’en quelques dizaines sur plus de 25 millions de personnes ayant reçu une ou plusieurs doses du vaccin.

>>> A lire aussi :Vaccin : ces signes qui inquiètent

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER