Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin : que risquez vous si vous refusez d’être vacciné ?

Publié par Manon CAPELLE le 12 Juin 2021 à 11:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le monde, aucun pays n’a décidé de rendre obligatoire le vaccin. Seulement, les gouvernements pourraient appliquer des sanctions aux réfractaires. Quels sont les risques pour ceux qui refusent de se faire vacciner ? 

La suite après cette publicité
risques refractaires vaccin monde

>>> À lire aussi : Vaccin : « expliquez-moi pourquoi la clé me colle à la peau » : une infirmière antivax complotiste se ridiculise en direct ! (vidéo)

Quels sont les risques pour les personnes réfractaires au vaccin ?

Au Pakistan, la province du Penjab menace de couper le téléphone à ceux qui refusent de se faire vacciner. Le porte-parole de la province a admis que c’était simplement une proposition dans un premier temps. Seulement, les habitants restent sceptiques et environ 10,5 millions de doses ont été administrés alors que le pays compte 220 millions d’habitants. Alors, le gouvernement pense mettre en application cette restriction.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Bien que cette décision semble surprenante, ce n’est pas un cas isolé. Aucun pays n’a rendu la vaccination obligatoire. Toutefois, certains gouvernements ont mis en place des sanctions contre les réfractaires du vaccin.

>>> À lire aussi : Pfizer : Des effets secondaires inquiétants au niveau du coeur signalés après la vaccination

Quelles obligations pour les soignants ?

La suite après cette publicité

En France, l’Académie nationale de médecine a recommandé de rendre obligatoire la vaccination contre la Covid-19 pour tous les professionnels de santé. Seulement, le gouvernement français préfère « privilégier le dialogue » plutôt que l’obligation.

En revanche, en Italie, la vaccination est obligatoire pour tous les soignants et les pharmaciens depuis le 10 avril 2021. Si la personne refuse le vaccin, « soit elle peut être placée à une tâche administrative avec une réduction de salaire, soit elle sera carrément suspendue et donc son salaire avec ».

La situation est similaire en Australie où les États peuvent rendre obligatoire la vaccination à certaines catégories de la population.

La suite après cette publicité

Qu’en est-il des employeurs ?

En Nouvelle-Zélande, neuf agents de la douane ont été licenciés pour avoir refusé le vaccin. La Première ministre avait expliqué que les agents de la douane, en première ligne, devaient se faire vacciner sinon ils seraient transférés dans d’autres fonctions. Seulement, aucune offre n’a été trouvée pour ces neuf agents.

Au Brésil, la Cour suprême a permis aux autorités de prendre des sanctions à l’encontre des personnes qui refusent le vaccin. Ils peuvent les empêcher « de fréquenter certains lieux, de voyager à l’étranger ou d’exercer certaines activités ».

La suite après cette publicité

Aux États-Unis, certains employeurs veulent forcer leurs employés à se faire vacciner. Seulement, la loi fédérale stipule qu’une entreprise ne peut pas contraindre un employé à le faire. Toutefois, la situation est différente d’un État à un autre.

>>> À lire aussi : Vaccin : des effets secondaires dans quelques mois inquiètent de plus en plus

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.