Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

La découverte d’une étrange planète « barbe à papa »

Publié par Pierre le 17 Mai 2024 à 17:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Les astronomes de l’Université de Liège sont en collaboration avec le MIT et l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie. Ils ont récemment découvert une exoplanète aux caractéristiques surprenantes, baptisée WASP-193b. Située à 1 200 années-lumière de la Terre, cette planète défie les connaissances actuelles en astrophysique. La raison ? Sa densité extraordinairement faible, comparable à celle de la barbe à papa.

La suite après cette publicité
Planète "barbe à papa" découverte en 2024

Une découverte stupéfiante

La NASA publie de fantastiques photos de Mars, mais ce n’est pas elle qui a découvert une nouvelle planète. WASP-193b a été repérée grâce au programme Wide Angle Search for Planets (WASP). Ce dernier utilise des observatoires situés aux Îles Canaries et en Afrique du Sud. Ils servent à surveiller la luminosité des étoiles et détecter des transits planétaires. Les premières observations datent de 2006 à 2008, puis de 2011 à 2012.

La suite après cette publicité

La planète passe devant son étoile tous les 6,25 jours, bloquant une partie de la lumière. C’est cela qui permet aux scientifiques de déterminer sa taille. Cette exoplanète est environ 50 % plus grande que Jupiter. Qui est elle-même la plus grande planète de notre système solaire, mais WASP-193b est sept fois moins massive. Jupiter est d’ailleurs menacée par un astéroïde.

Car sa densité a été mesurée à 0,059 gramme par centimètre cube, soit vingt fois moins que Jupiter (1,33 g/cm³). Et cent fois plus petite que celle de la Terre (5,51 g/cm³) ! Khalid Barkaoui, postdoctorant au Laboratoire EXOTIC de l’Université de Liège et principal auteur de l’étude publiée dans Nature Astronomy, souligne que « sa densité extrêmement faible en fait une véritable anomalie parmi les plus de cinq mille exoplanètes découvertes à ce jour ».

La NASA annonce le pire pour notre planète d’ici très peu de temps… glaça […] La NASA annonce le pire pour notre planète d’ici très peu de temps… glaçant !

La suite après cette publicité

Une composition mystérieuse

Les chercheurs pensent que WASP-193b est principalement composée d’hydrogène et d’hélium, formant une atmosphère extrêmement étendue. Julien de Wit, professeur au MIT et co-auteur de l’étude, explique que « la planète est si légère qu’il est difficile d’imaginer un matériau analogue à l’état solide. La raison pour laquelle elle est proche de la barbe à papa est que les deux sont principalement composées d’air. Cette planète est donc fondamentalement super moelleuse« .

Les modèles actuels de formation des géantes gazeuses irradiées ne parviennent pas à expliquer une densité aussi faible, même en supposant une structure sans noyau, ce qui est peu probable. Francisco Pozuelos, astronome à l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie, déclare : « Nous sommes forcés d’admettre que nous ne pouvons expliquer ni la structure ni la formation d’une telle planète. Nous espérons néanmoins en apprendre plus en étudiant sa composition atmosphérique ».

La suite après cette publicité

écosuexuels et écosexualité faire l'amour à la terre Les écosexuels font l’amour à la Terre : une nouvelle sexualité pour sauver la planèt […] Les écosexuels font l’amour à la Terre : une nouvelle sexualité pour sauver la planète

Quelles perspectives ?

La découverte de WASP-193b ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche sur les exoplanètes et soulève des questions fascinantes sur la diversité et la complexité des mondes au-delà de notre système solaire. Les chercheurs espèrent utiliser des outils avancés comme le télescope spatial James Webb pour étudier en détail les propriétés atmosphériques de WASP-193b.

La suite après cette publicité

Ces observations pourraient fournir des indices sur les mécanismes de formation et d’évolution des atmosphères planétaires et aider à résoudre le mystère de cette densité extraordinairement basse. Mais en attendant d’en découvrir davantage, nous ferions mieux de nous protéger d’un astéroïde « tueur de planètes »

asteroide-enorme-menace-terre-planete-danger La Terre menacée ? Un astéroïde énorme va prochainement « frôler » notre planète […] La Terre menacée ? Un astéroïde énorme va prochainement « frôler » notre planète