Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Les Jeux Olympiques sous la canicule ? Voici les départements qui vont souffrir cet été

Publié par Fanny Jacob le 05 Juin 2024 à 8:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Du 26 juillet au 11 août 2024 auront lieu les Jeux Olympiques de Paris 2024. Sauf que durant cette période, les météorologues annoncent de fortes chaleurs et des épisodes de canicule. Voici à quoi s’attendre durant les festivités et voici également les régions qui souffriront le plus durant la saison estivale prochaine.

La suite après cette publicité

cartes carte bleue Jeux Olympiques : attention si vous n’avez pas cette carte bleue ! Vous risquez […] Jeux Olympiques : attention si vous n’avez pas cette carte bleue ! Vous risquez d’être embêtés… […]

La France victime du réchauffement climatique

Ces derniers mois, la France a connu des températures record, avec un hiver parmi les plus chauds jamais enregistrés. Et, selon les experts en réchauffement climatique, la tendance ne va pas s’inverser, elle va même s’aggraver.

La suite après cette publicité

La température de la surface de la Terre va continuer à augmenter, ce qui aura pour effet de rehausser le nombre de périodes caniculaires et de sécheresses. À terme, certaines zones du globe seront fortement impactées et pourraient même devenir inhabitables d’ici à 2050 (c’est dans seulement 26 ans). Par exemple, certains experts assurent que l’Asie du Sud sera fortement menacée à cause des températures.

Et malgré de nombreuses mises en œuvre pour éviter le réchauffement planétaire, comme la plantation d’arbres en villes (la végétation permet de refroidir) ou encore la démocratisation de la voiture électrique, la pollution est encore trop présente sur toutes les zones de notre planète.

La surconsommation et la surproduction de denrées alimentaires, mais aussi de diverses autres marchandises (notamment faites en plastique) font que nous avons un mode de vie très (trop) polluant pour la Terre.

La suite après cette publicité

Le jour du dépassement en est la preuve. Il s’agit globalement du jour estimé où les humains ont déjà consommé les ressources de la Terre. À partir de ce jour, nous vivons le reste de l’année « à crédit » : nous consommons plus que ce que nous devrions.

En 2023, le jour du dépassement était fixé au 2 août. Autrement dit, après le 2 août, nous avions déjà consommé toutes les ressources disponibles.

Et forcément, si la tendance ne change pas, que nous ne réduisons pas nos consommations, l’impact pourrait être terrible. La Terre se réchauffe, la Terre manque de ressources, la Terre voit l’extinction de nombreuses plantes et de nombreux animaux à cause de ce réchauffement et de notre surproduction.

La suite après cette publicité

JO 2024 : Douche froide pour les propriétaires parisiens qui espéraient louer au prix […] JO 2024 : Douche froide pour les propriétaires parisiens qui espéraient louer au prix fort

Météo France dévoile les prédictions pour l’été 2024

Comme pour l’été 2023, l’été 2024 sera donc très chaud. Chaque année supplémentaire à ce rythme fait que nous vivrons de plus en plus de périodes de canicule (plusieurs jours et nuits consécutifs au-dessus de normales).

La suite après cette publicité

Pour preuve, Météo France a récemment dévoilé son rapport trimestriel pour juin, juillet et août 2024. Des prévisions météo qui mettent en avant de gros risques de canicules. Notamment, dans ce bilan prévisionnel, Météo France a annoncé que plusieurs régions seraient particulièrement impactées durant cet été 2024.

canicule ete 2024 france

Les régions qui souffriront le plus des canicules seront notamment le sud-ouest du pays et le bassin méditerranéen. La Corse, mais aussi la Nouvelle-Aquitaine et la région PACA seront les plus impactées, selon Météo France. Mais, elles ne seront pas les seules.

La suite après cette publicité

Toutes les zones urbaines le seront également, comme se sera le cas de la région parisienne, justement à cause du manque de verdure et de barrières naturelles (comme des montagnes).

Selon les prévisions, il y a 50 % de chances que les normales de saison soient plus élevées durant ce trimestre estival. Et il y a également 50 % de chances que le temps soit plus sec que la normale. Notamment dans le Sud-Ouest, le manque d’eau devrait se faire sentir.

Autrement dit : nous attendons de fortes canicules et des périodes de sécheresses intenses. Nous attendons aussi un été précoce, qui arrivera plus tôt que prévu et qui sera plus long que la normale.

La suite après cette publicité

Des Jeux Olympiques sous la canicule ?

Paris sera donc aussi particulièrement impactée. La capitale française devrait voir de grosses vagues de chaleur, alors même que les Jeux Olympiques de 2024 se profilent.

Prévus du 26 juillet au 11 août 2024, les JO se feront sous le soleil frappant. Pour le moment, nous ne savons pas si une canicule aura lieu sur la période, mais cela reste très probable. Généralement, on peut prévoir une canicule environ huit jours avant qu’elle n’intervienne.

La suite après cette publicité

Et comme l’a déclaré la Maire de Paris, Anne Hidalgo, 52 jours avant les JO, « rien n’empêche que d’ici juillet-août, on se retrouve dans des situations extrêmes de sécheresse et de canicule ».

« Sur Paris, supporter des températures extrêmes rendra la ville pas vivable », a-t-elle assuré. À quoi peut-on s’attendre si la canicule frappe la ville de Paris durant les festivités ?

Évidemment, il se pourrait qu’il y ait plusieurs risques notables. Par exemple : des insolations et des coups de chaud, mais aussi des cas de déshydratation et des pertes de connaissances. Cela arrive souvent en cas de chaleur et on peut imaginer que le nombre de cas sera doublé durant les JO avec la foule (qui augmente aussi la chaleur ambiante).

La suite après cette publicité

Outre les risques de recrudescence des virus (comme le Covid, qui aime la chaleur), on peut aussi imaginer que la chaleur aura un effet euphorisant, énervant chez certains supporters, ce qui pourrait aussi augmenter les risques de délits sur la période.

Autre inquiétude liée à la chaleur : Anne Hidalgo et Emmanuel Macron, mais aussi les athlètes, ont prévu de se baigner dans la Seine cet été. Malheureusement, l’état de l’eau inquiète les experts. Et, avec la chaleur, le risque de cyanobactéries est grand.

Des zones de fraicheur prévues en cas de canicule

La suite après cette publicité

Sur Paris, durant les JO, de nombreux points d’ombres et de fraicheurs seront disponibles. Par exemple, « la SNCF prévoit 22 îlots de fraîcheur installés sur les parvis de neuf grandes gares », explique BFMTV.

Et, toujours selon nos confrères, « depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, la loi rend obligatoire l’installation d’une fontaine d’eau potable dans tous les lieux publics accueillant plus de 300 personnes simultanément ».

Dans ce cadre, toutes les personnes qui feront face à la canicule sont invités à se couvrir la tête (par exemple avec une casquette), de rester le plus au frais possible et surtout de bien boire. Gardez une bouteille d’eau à disposition !

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Matt Pokora absent des Jeux Olympiques « Je pensais être légitime » : Matt Pokora prêt à voler la place d’Aya Nakamura […] « Je pensais être légitime » : Matt Pokora prêt à voler la place d’Aya Nakamura aux Jeux Olympiques […]