Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

La NASA dévoile enfin la date à laquelle l’Homme pourra vivre sur la Lune

Publié par Victor Adan Vergara le 22 Nov 2022 à 7:57
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La Nasa l’affirme. On pourra vivre sur la Lune d’ici la fin de notre décennie. C’est le projet de Howard Hu, directeur du programme spatial lunaire Orion, qui a donné une interview à la BBC. Le spécialiste explique le plan de l’agence spatiale pour parvenir à mettre le pied durablement sur le satellite.

À lire aussi : Incontrôlable, une fusée va s’écraser sur Terre : où et à quel moment ?

Artemis 1, le début d’un programme ambitieux de la Nasa

Cet été, une première tentative de décollage d’Artémis 1 a été annulée à cause d’un capteur défectueux. Le décollage a été reporté une deuxième fois à cause d’une fuite d’hydrogène non maîtrisée. Au final, la nouvelle méga-fusée de la Nasa a pu décoller depuis la Floride ce mercredi 16 novembre.

Décollage de Artémis 1, le 16 novembre dernier

Le directeur général du programme Orion, Howard Hu, se félicite : « c’est un jour historique pour l’exploration spatiale » . Il considère le départ de cette fusée comme « le premier pas vers une exploration spatiale à long terme, pas seulement pour les États-Unis, mais pour le monde entier » .

La mission Artémis 1 marque le début du programme de l’agence spatiale, qui a pour but d’établir durablement une présence humaine sur la Lune ! Cette fusée n’atterrira cependant pas sur la Lune. Elle s’aventurera jusqu’à 64 000km derrière elle. Tout simplement un record pour un vaisseau habitable.

À lire aussi : Une météorite, un Ovni ? Les internautes s’interrogent après le passage d’une boule de feu dans le ciel (Vidéo)

Mission : vivre sur la Lune avant 2030

Les prises de parole des dirigeants de la Nasa sont toujours très suivies. Il y a peu, ces derniers nous annonçaient qu’une grosse météorite s’était écrasée sur Mars. Ce dimanche 20 novembre, Howard Hu a accordé un entretien à la BBC. Il revient notamment sur le succès de la mission. Pour lui, c’est clair, les hommes vivront sur le satellite de la Terre dès « cette décennie » . Alors que nos fonds marins ont encore bien des secrets, on s’apprête à marcher à nouveau sur la Lune. En effet, vivre et travailler directement sur la Lune, c’est ce que souhaite la Nasa pour ses chercheurs.

lune vivre artemis 1 nasa espace

Le but de la mission sur la Lune aurait pour but d’aller chercher quelque chose de plus lointain, affirme le patron de la Nasa, Bill Nelson lors d’une conférence de presse : « Nous retournons sur la Lune (…) pour apprendre comment vivre sur la Lune, dans le but de nous préparer à envoyer des humains jusqu’à Mars » .

Après Artémis 1, il y aura Artémis 2 qui en 2024 emmènera les astronautes faire le tour de la Lune. Puis Artémis 3 en 2025 marquera le retour de l’homme sur le satellite. Si tout se passe bien, la Nasa envisage ensuite une mission par an. Et cela afin de construire une station spatiale en orbite et une base sur le pôle sud de la Lune. Le but à long terme est de préparer un vol habité vers Mars à la fin des années 2030.

À lire aussi : Population : un nouveau seuil inquiétant vient d’être franchi !

0