Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Incontrôlable, une fusée va s’écraser sur Terre : où et à quel moment ?

Publié par Celine Spectra le 04 Nov 2022 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que nous découvrions il y a quelques semaines qu’une fusée de l’entreprise de Jeff Bezos s’était crashée une minute après avoir décollé, nous apprenons ce vendredi 4 novembre 2022 que des débris de plus de 20 tonnes d’une énorme fusée chinoise vont à nouveau s’écraser sur Terre. De plus, on découvre également que la descente d’orbite de cette dernière n’est pas contrôlée, et qu’il est donc impossible de savoir pour le moment où les débris vont chuter.

>> À lire aussi : Alerte ! Selon la Nasa, une énorme météorite s’est écrasée sur mars !

Les débris d’une fusée chinoise vont s’écraser sur la planète bleue

Vous ne le savez sûrement pas, mais mise à part SpaceX, qui a, soit dit en passant, dernièrement acheté le silence d’une hôtesse de l’air, il n’existe pas de module de fusée qui est capable d’atterrir toute seule.

Néanmoins, la NASA ou encore l’ESA (European Space Agency), essaient toujours de prendre le moins de risque possible. D’autant plus que de nos jours, il est possible de contrôler la chute d’une fusée grâce à des calculs mathématiques qui peuvent prévoir la direction que vont prendre les débris.

Mais comme à son habitude, la Chine n’en fait qu’à sa tête. Il y a quelques mois, la NASA avait d’ailleurs déjà critiqué le lancement de la fusée Longue Marche 5B. Notamment à cause des retombées de débris non contrôlées. Cette fois, c’est à nouveau le même modèle qui est reparti en mission le 31 octobre 2022.

>> À lire aussi : Des spaghettis sur Mars ? La Nasa clarifie la situation

Des débris d’une énorme fusée chinoise vont encore s’écraser sur Terre

Pixabay

Des risques d’impact quasiment nuls

La fusée Longue Marche 5B peut ainsi envoyer jusqu’à 25 tonnes de charge utile en orbite basse. Ainsi que 13 tonnes en orbite de transfert géostationnaire. Pour l’heure, il est donc impossible de savoir quand et où la fusée va s’écraser.

Mais il est tout de même important de vous indiquer que les risques sont quasi nuls concernant une chute sur un continent étant donné la taille de nos océans.

>> À lire aussi : La NASA annonce le pire pour notre planète d’ici très peu de temps : glaçant !

0