Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Séries

Cette nouvelle et folle série Netflix bat déjà des records d’audience !

Publié par Quentin VIALLE le 09 Mar 2022 à 9:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lancée sur Netflix le 11 février dernier, « Inventing Anna » connaît un succès fulgurant et bat déjà des records de visionnage. Décryptage !

Netflix : la série « Inventing Anna » bat des records

Les séries sur les escrocs et les manipulateurs ont le vent en poupe ! Après le documentaire consacré à l’Arnaqueur de Tinder et la mini-série Les Rois de l’arnaque, Netflix propose une autre série croustillante dans le même thème : Inventing Anna. Sortie sur la plateforme de streaming le 11 février 2022, il n’aura fallu que quelques jours pour que cette série américaine cartonne et batte des records d’audience.

En effet, comme le rapport GQ, Inventing Anna est la série en langue anglaise la plus visionnée en une semaine. Du 14 au 20 février, elle a atteint pas moins de 196 millions d’heures de visionnage, soit plus que You, Sex Education, The Witcher ou encore Cobra Kai. Rien que ça !

Inventing Anna : la série Netflix qui cartonne

@inventinganna

>>> A lire aussi : Inventing Anna : l’ancienne meilleure amie de l’arnaqueuse est remontée contre Netflix

Une histoire vraie qu’interprète Julia Garner

Comme pour l’Arnaqueur de Tinder, Inventing Anna est le récit d’une histoire vraie, celle d’Anne Delvey (Anne Sorokin). Pendant plusieurs années, et grâce à une fausse identité, cette dernière s’est fait passer pour une riche héritière allemande afin de s’infiltrer dans la haute société new-yorkaise et escroquer plusieurs millions de dollars. Anne Sorokin avait alors été arrêtée et condamnée pour escroquerie et grand banditisme.

C’est Julia Garner, notamment connue pour son rôle dans Ozark, qui endosse le rôle de l’escroc. Quelques semaines avant le tournage, l’actrice a d’ailleurs fait la rencontre de la vraie Anne Sorokin en prison. « J’étais terrifiée, même si je voulais la rencontrer (…). Elle a juste beaucoup d’humour. Ce que j’ai aimé chez elle aussi, c’est qu’il y a quelque chose de très doux. Elle n’est pas agressive, elle n’est pas brutale ni dure », se souvient-t-elle. Nul doute que Julia Garner a joué un rôle très important dans le succès de cette mini-série.

>>> A lire aussi : Titanic : une suite du film est en préparation avec un scénario déconcertant

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0