Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Un bar demande à sa clientèle d’arrêter « d’avoir des relations sexuelles » dans les photomatons !

Publié par Jessy le 08 Avr 2023 à 13:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un bar qui met à disposition un photomaton pour immortaliser la soirée que vous êtes en train de vivre ? L’idée est bonne. Mais pour certains, l’endroit se transforme en lieu propice aux relations sexuelles.

Alors qu’une femme a été filmée en plein plaisir intime dans un magasin Ikéa, le personnel d’un bar fait une demande particulière à ses clients. Il souhaite que ces derniers arrêtent « d’avoir des relations sexuelles » dans leurs photomatons.

À lire aussi : Que se passe t-il quand vous ne faites pas l’amour pendant un mois ?

Les clients font l’amour dans le photomaton d’un bar !

Se retrouver entre amis dans un bar, ça signifie souvent qu’on va passer une bonne soirée. Et les établissements de ce genre sont toujours propices aux rencontres. D’un soir, de plusieurs mois ou pour la vie, c’est dans les bars que de nombreuses rencontres se font.

Si cet homme a présenté sa copine poupée en silicone à sa mère, le NQ64 Arcade Bar, au Royaume-Uni, est agacé par le comportement de la clientèle. Ils sont nombreux à se rendre dans les photomatons mis à disposition pour faire l’amour. Le personnel est donc obligé de nettoyer régulièrement les photomatons. Sur les réseaux sociaux, le personnel demande donc à la clientèle de « cesser de faire des fellations ou d’avoir des relations sexuelles dans nos photomatons » .

À lire aussi : Pornhub racheté : vers une plateforme plus éthique ?

Bar photomaton

Crédit : NQ64 Arcade Bar

La demande fait sourire les internautes

Pour accompagner sa demande, le bar NQ64 a également joint une photo d’un soutien-gorge oublié par une cliente. En commentaires, de nombreux internautes ont montré leur dégoût face à la situation. Certains ont même demandé s’il était possible d’embaucher un agent de sécurité pour surveiller les photomatons.

Mais ils ont été nombreux à rire de la situation. « Combien de fois faut-il que quelque chose se produise pour devenir un message d’intérêt public ? » , « Je n’allais pas le faire, mais merci pour l’idée » peut-on lire en commentaires. Et on ne va pas se mentir… Un photomaton, c’est moins confortable que ces positions idéales pour rester au chaud sous la couette.

À lire aussi : Pornographie vs réalité : quelles sont les 7 différences ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
0